Moscou se dote du parc de tramways le plus moderne d’Europe

Alexeï Bytchkov/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Depuis 2014, 80% des anciens tramways de la capitale russe ont été remplacés par des modèles dernier cri, informe le site officiel de la mairie.

« Le renouvellement des tramways progresse à un rythme rapide. De plus en plus de dépôts passent complètement aux nouveaux tramways à plancher bas et deviennent les flottes les plus jeunes d'Europe. En 2014, les premiers wagons à plancher bas sont entrés en service. Depuis lors, la flotte de tramways de Moscou a été renouvelée à 80% : nous en comptons désormais plus de 500 de ce type. Nous prévoyons que d'ici 2023, seuls des wagons neufs circuleront à Moscou », s’est enthousiasmé Maxime Liksoutov, adjoint au maire de Moscou et directeur du Département des transports et du développement de l’infrastructure routière et de transport.

Exemples de tramways auparavant en circulation à Moscou

Si les plus nostalgiques regrettent quelque peu la disparition des anciens modèles, particulièrement pittoresques et authentiques il est vrai, ces nouveaux wagons disposent en vérité de nombreux atouts. Leur plancher bas permet en effet un meilleur accès pour les personnes âgées ou à mobilité réduite (il convient de grimper quelques marches pour monter dans les anciens), tandis que les usagers y apprécient les ports USB pour recharger leurs gadgets ainsi que les écrans informatifs intégrés. Les dispositifs de contrôle de la température et de l’air ambiant font également pencher la balance en faveur de ces véhicules innovants, tout comme l’espace disponible, tout bonnement incomparable avec les modèles précédents.

Dans cet autre article, nous vous présentions ces nouveaux tramways fluviaux qui feront bientôt leur apparition à Moscou.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies