La pandémie force la Russie à suspendre la délivrance du visa électronique

Konstantin Kokoshkin /Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La délivrance du visa électronique pour la Russie, disponible pour les citoyens de 52 pays et censé couvrir, à partir de janvier 2021, l’ensemble du territoire fédéral, a été provisoirement suspendue en raison de la pandémie de coronavirus, informe sur son site le département consulaire du ministère russe des Affaires étrangères. 

« Dans le but d’assurer la sécurité de l’État, de protéger la santé de la population et d’empêcher la propagation du nouveau virus sur le sol de la Fédération de Russie, la délivrance du visa électronique est suspendue jusqu’à nouvel ordre du gouvernement », indique le communiqué.

En juillet 2020, la chambre basse du parlement russe a adopté la loi portant création du visa électronique à partir du 1er janvier 2021. Contrairement au projet pilote, qui ne concernait que le District fédéral extrême-oriental, Saint-Pétersbourg ainsi que les régions de Leningrad et de Kaliningrad et ne prévoyait pas de déplacement en dehors de ces sujets de la Fédération, il a été décidé d’ouvrir aux citoyens de 52 pays, dont la France, l’accès à l’ensemble du territoire russe. La durée du séjour a en outre été prolongée à 16 jours.

Dans cet autre article, nous regroupons toute l’information à savoir au sujet de ce nouveau type de visa.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies