Le visa électronique pour une visite de 16 jours en Russie prend ses formes

Getty Images

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La Douma d’État, chambre basse du parlement russe, a adopté ce mardi 21 juillet en lecture définitive la loi prévoyant l’introduction à partir du 1er janvier 2021 d’un visa électronique universel pour des séjours ne dépassant pas une durée de 16 jours dans le pays. 

Ce visa constituera une catégorie à part et pourra être utilisé pour des voyages touristiques, d’affaires, ou des visites à des proches, mais aussi pour la participation à des événements économiques, sociaux-politiques, scientifiques, culturels, ou sportifs. Délivré pour une période de 60 jours à compter de la date du dépôt de la demande, il autorise une entrée unique sur le territoire russe pour un séjour ne dépassant pas une durée de 16 jours. Le traitement du dossier ne prendra pas plus de 4 jours.

>>> Les pièges à éviter lors de la demande d’un visa électronique pour la Russie

La liste des pays dont les citoyens pourront en bénéficier est définie par le gouvernement de la Fédération de Russie, stipule le document.

Pour le moment, le visa électronique n’est appliqué que pour la visite du District fédéral extrême-oriental, la région de Kaliningrad, mais aussi Saint-Pétersbourg et la région de Leningrad, et ne prévoit pas le déplacement entre les sujets de la Fédération concernés.

Dans cet autre article, nous vous annoncions que, dans le sens inverse, les centres de visas pour la France en Russie rouvraient actuellement progressivement leurs portes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies