Les deux mots les plus populaires de l’année 2020 en Russie

Alexander Kislov
«Auto-isolement» et «remise à zéro» sont les mots de l'année pour 2020 en Russie. À quoi font-ils référence? Explications.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les philologues de l'Institut d'État Pouchkine de la langue russe ont étudié les sujets les plus brûlants de l’année 2020 en Russie, révélant une liste des mots les plus couramment utilisés par les Russes cette année.

« Auto-isolement »

Logiquement, tout comme dans le reste du monde, la pandémie de coronavirus a été cette année l'un des problèmes les plus discutés en Russie.

Le British Collins Dictionary a déclaré « lockdown » mot de l'année 2020. En Russie, le mot a pris une forme sans doute plus douce – « régime d'auto-isolement ». La signification générale, cependant, est la même : rester à la maison et minimiser les contacts avec le monde extérieur.

L’auto-isolement (« самоизоляция » en russe) a fini par bouleverser les perspectives et le mode de vie de nombreux Russes. La nouvelle réalité a abouti à la création d’un code culturel propre : des mèmes, des blagues et même de la musique lui ont été consacrés.

Par exemple, cette vidéo, qui a été tournée spécialement pour une émission de fin de soirée populaire en Russie, et qui fait des vagues sur les réseaux sociaux. Il répète « самоизоляция » plusieurs fois, vous saurez donc prononcer ce mot russe au moment où vous aurez fini de la visionner.

Entre autres mots consacrés à la pandémie, les Russes ont fréquemment utilisé « карантин » (quarantaine), « ковид » (Covid), « коронавирус » (coronavirus), « удаленка » (mot d'argot désignant le travail à distance) et d'autres.

>>> Comment la pandémie a-t-elle changé les habitudes et le quotidien des Russes?

« Remise à zéro »

Alors que Covid-19 est un phénomène mondial, ce mot concerne un sujet tout aussi brûlant mais moins planétaire.

En janvier 2020, le président Vladimir Poutine a proposé une liste d'amendements à la Constitution de la Fédération de Russie et a demandé de planifier un référendum national visant à les approuver.

Début mars - juste à la veille du confinement - l'ex-cosmonaute et première femme dans l'espace, Valentina Terechkova, qui est maintenant membre de la Douma d'État (chambre basse du Parlement russe), a proposé un amendement : supprimer la limite des mandats présidentiels consécutifs (actuellement fixée à deux), ou du moins remettre à zéro les mandats exercés jusqu'à présent par le président en exercice. Le mot russe pour « remise à zéro » est « обнуление ».

Le terme est immédiatement devenu viral, entraînant des milliers de blagues et de mèmes tournant en dérision toutes les autres choses que les Russes pourraient potentiellement « mettre à zéro ». L’un des usages les plus amusants du nouveau mot que nous avons rencontré concerne le thème des partenaires sexuels :

- Tu sais que tu étais mon premier ?

- Vraiment ?

- Ouais, après la remise à zéro...

>>> Cinq raisons d’apprendre le russe

Parmi d’autres mots en vogue en lien avec le sujet figuraient « голосование » (vote), « конституция » (constitution) et « поправки » (amendements) - ce qui est somme toute logique !

Le référendum lui-même a dû être reporté en raison du régime d'auto-isolement, mais a finalement eu lieu en été, la majorité des Russes ayant voté en faveur des amendements - y compris celui sur la « remise à zéro ».

Dans cette publication découvrez huit mots russes impossibles à traduire en français.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies