Portrait: Sofya Akatyeva, la nouvelle star du patinage artistique de Russie

Vladimir Pesnia/Sputnik
Cette adolescente a récemment fait parler d’elle en réalisant deux sauts quadruples et un triple axel dans un même programme, une première au monde.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Lors de la Coupe de Russie à Kazan à la mi-novembre 2020, Sofya Akatyeva, 13 ans, de Moscou, est devenue la première patineuse artistique à effectuer en un même programme deux quadruples sauts et un triple axel. Ces mouvements sont considérés comme très difficiles, surtout si réalisés consécutivement. Son exploit est ainsi une première mondiale. Cependant, Akatyeva ne veut pas s'arrêter là et rêve déjà des Jeux olympiques.

Sofya est l'élève d'Eteri Tutberidze, considérée comme la coach de patinage artistique la plus importante de Russie, qui a également formé Yulia Lipnitskaya, Evgenia Medvedeva, Alina Zagitova ou Alyona Kostornaya. Parmi ses élèves figurent de nombreux jeunes talents et il semble qu'Eteri ait contribué à l’essor d’une autre étoile de la patinoire.

Akatyeva est passionnée de patinage artistique depuis sa plus tendre enfance, lorsqu'elle a vu les Jeux olympiques de Vancouver à l'âge de 3 ans seulement : « Je me souviens que j'étais fascinée par la glace blanche et éblouissante... J'aimais beaucoup la façon dont les patineurs faisaient leurs sauts. Et bien sûr, les costumes des filles ! J'aimais beaucoup la façon dont elles étaient habillées. Les costumes avec des diamants, ils brillaient tellement que j'ai immédiatement voulu essayer de faire quelque chose de similaire », a-t-elle déclaré dans une interview à l'agence de presse TASS.

Sofya s'est également essayée au dessin, à la danse et au chant dans une chorale, mais elle a ensuite réalisé qu'elle appréciait beaucoup plus le patinage artistique et a décidé de se consacrer sérieusement à ce sport.

Lire aussi : À quoi ressemblait l'éducation physique dans les écoles soviétiques? (photos)

Sofya avait l'habitude de se rendre à ses séances d'entraînement très tôt, afin d'observer les patineuses artistiques Zagitova et Medvedeva, aujourd'hui seniors, qui s’entrainaient souvent avant elle. « Je rêvais de sauter aussi haut qu'elles, de glisser facilement et avec grâce ».

En 2017, elle a été transférée dans le groupe sous la supervision d'Eteri Tutberidze. « Il me semble que seul un tel mentor pouvait vous permettre d'obtenir de grands résultats », a-t-elle confié.

Au début, elle était en période d'essai. Néanmoins, après seulement deux semaines d'entraînement dans l'équipe de Tutberidze, Sofya a réussi à apprendre comment réaliser un triple saut de boucle et une cascade d'un double axel et d'un triple boucle piqué. Eteri a apprécié la détermination de la jeune patineuse et a décidé de la garder dans le groupe.

L'exécution de mouvements compliqués est un must pour une patineuse qui veut obtenir des scores élevés lors des compétitions. Actuellement, en contexte de concours, Sofya compte à son actif deux quadruples boucles piqués et un triple axel.

De nombreux athlètes ont tenté de faire ces sauts complexes ensemble, mais seule Akatyeva a réussi à les réaliser sans faille. Un journal russe a qualifié la jeune fille de génie technique « qui gagne progressivement en puissance tant en patinage qu'en glisse ».

En raison de la pandémie, Sofya (comme d'autres athlètes) ne s'est pas entraînée pendant plus de deux mois et, de son propre aveu, il lui a été assez difficile de se remettre en forme. « Nous avons vraiment réappris les éléments à partir de zéro. La mémoire musculaire est courte, donc ça a été vraiment difficile de se remettre en forme ».

Enfin, pendant son temps libre, Sofya aime regarder des films et lire des livres, comme n'importe quelle autre adolescente. De plus, elle rêve de participer aux Jeux olympiques, ce qu’elle n'aura la chance de faire qu'en 2026, après ses 19 ans.

Dans cet autre article, nous vous dressons le portrait d’Eteri Tutberidze, la «dame de fer» du patinage artistique russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies