Les questions les plus loufoques que les étrangers posent aux Russes

Anton Romanov
Les Russes doivent parfois répondre à des questions un peu bizarres liées à des stéréotypes dépassés, exagérés ou totalement inexacts, dont beaucoup sont des vestiges de l'URSS. Voici quelques-unes des plus bizarres auxquelles moi, ou d'autres Russes que je connais, avons dû répondre à plus d'une occasion.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Es-tu un espion du KGB ?

Maintenant cela s’appelle le FSB. Mais j’y travaille seulement à temps partiel…

Cette question assez courante reflète la notoriété des espions et des agences de renseignement russes à travers le monde, en grande partie popularisés par les films et les émissions de télévision se déroulant pendant la guerre froide. Si un Russe parle couramment l'anglais - ou une autre langue étrangère - et connaît pas mal le monde, mais en révèle peu sur lui-même, il y a de fortes chances qu'il soit, en fin de compte, un espion.

Avez-vous le Wi-Fi en Russie ?

Cette question semble hanter la plupart des citoyens des pays développés, car beaucoup de gens - en particulier aux États-Unis - semblent croire que le Wi-Fi, aussi omniprésent qu'il soit dans le monde occidental, est un luxe que les pays moins développés peuvent difficilement se permettre. Et pourtant, le Wi-Fi est maintenant déployé dans tous les recoins possibles et imaginables de notre planète, y compris dans le célèbre métro de Moscou, et ce depuis… 2012. Peut-être plus choquant encore, les Russes ont même les appareils nécessaires pour s’y connecter et utiliser activement internet !

>>> Les Russes en vingt-cinq faits: des balalaïkas diaboliques aux femmes hideuses

Avez-vous de la nourriture étrangère en Russie ?

Il existe une croyance désuète et relativement répandue, en particulier parmi les Américains, qui veut que la Russie serait en proie à la famine, et que le peu de nourriture dont la population disposerait est extrêmement monotone. Ces stéréotypes semblent être issus des famines et des restrictions dont l'URSS a souffert au milieu du XXe siècle. Et pourtant, les pénuries alimentaires en Russie sont désormais reléguées au passé et les rues de nos villes sont inondées de restaurants proposant de la cuisine des quatre coins du monde.

D'après mon expérience, les gens ont été particulièrement surpris lorsque j'ai exprimé un penchant de longue date pour les mangues et les avocats, mes interlocuteurs choqués me demandant comment j’en trouvais en Russie. La réponse est la même qu'aux États-Unis - nous importons des aliments d'autres pays, puis les vendons dans nos magasins.

Comment survivez-vous dans des villes où les ours errent dans les rues ?

Avec des pistolets, des fusils et des grenades ! Les ours ont longtemps été associés à la Russie, mais avec l'avènement d'Internet et de la culture des mèmes, les vidéos d'ours errant dans les rues de la ville sont devenues particulièrement populaires. Cependant, pour l'écrasante majorité des habitants la Russie, voir un ours en dehors d'un zoo est une expérience fantastique et incroyablement rare, en particulier en milieu urbain. Les renards et les orignaux, c’est une autre histoire…

Pourquoi as-tu froid si tu es russe ?

Je suis juste un être humain, en fait. Les rudes hivers de la Russie sont à juste titre entrés dans la légende, mais la plupart des Russes y survivent non pas en méprisant le gel, mais en s'habillant de manière appropriée, car nous ne sommes pas à l'abri du froid - nous avons simplement appris à vivre avec, comme toutes les personnes vivant dans des latitudes moins tempérées.

>>> Sept animaux sauvages que vous pourriez croiser dans les villes russes

De plus, à la grande surprise de ceux qui ne connaissent pas la Russie, nos saisons estivales sont non seulement chaudes, mais parfois aussi chaudes que nos hivers sont froids.

Est-il vrai que la plupart des hommes russes sont laids ?

Une question étrange qui n'est pas tout à fait rare... Elle semble liée à la renommée des femmes russes, connues pour leur beauté dans la culture populaire. Le contraste entre le beau sexe et les hommes russes transforme essentiellement ces derniers en êtres repoussants dans l’imaginaire collectif.

Dans cet autre article, découvrez le témoignage de quatre étrangers, dont deux Français, ayant décidé de s’installer dans la province russe. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies