En images: ces femmes asiatiques posant avec des livres soviétiques sur Lénine ou les engrais

Getty Images
Une utilisatrice de Twitter collecte ces photos depuis des années sur le réseau social chinois Weibo. Fort à parier que ces mannequins n’ont pourtant aucune idée du contenu de ces ouvrages.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Fin juillet, @toshihijimayo, une utilisatrice russe de Twitter, a commencé à diffuser des photographies de jeunes femmes asiatiques posant avec des livres russes en mains.

« Cette collection de photos n'est pas une collection tout faite tirée d’un site web. Toutes les photos ont été collectées par moi personnellement sur le réseau social chinois Weibo. Je ne cherchais pas intentionnellement, un tas de clichés, publiés sur le réseau social de shooting photo, s’est juste présenté à moi. Ce n'est pas la première année que je collecte de telles photos : une des photos de cette sélection sur mon ordinateur date de 2018 », a déclaré l’internaute.

Les mannequins ne connaissent probablement pas le russe, et sont photographiées avec des livres soviétiques dans un décor romantique. Par exemple, ce modèle tient un livre intitulé L’Application d'engrais minéraux dans les pays étrangers.

Celle-ci semble quant à elle étudier les Principes léninistes de la politique étrangère de l'État soviétique.

La méthode de l'intégrale des contours, très certainement passionnant !

Ici, le mannequin tient un livre sur la science des métaux.

Ces amies discutent de la Physique de la fission nucléaire. De grandes expertes à n’en pas douter.

L’on peut ici voir un dictionnaire russo-anglais.

Cette jeune fille s'est, sans surprise, endormie en lisant Le couvreur sur toits durs et mous.

Une autre utilisatrice a trouvé la photo d'une fille qui souhaitait visiblement se renseigner sur La réparation des pelleteuses.

L'auteur de la sélection a noté que les Asiatiques utilisent en réalité rarement des livres russes comme accessoires – ils ont beaucoup plus régulièrement recours à de la littérature anglaise. Cependant, il arrive que la littérature russe s'immisce même dans les clips asiatiques. Par exemple, dans la vidéo du groupe sud-coréen GFriend, on peut remarquer le livre du poète russe Innokenti Annenski.

Dans cet autre article, nous revenons sur les similitudes entre les deux empires de Russie et de Chine, des Romanov et des Qing, tous deux disparus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies