Des cinémas aux écoles: sept choses que l'URSS a mises sur roues

Vivriez-vous à l’intérieur d’un tonneau? Découvrez jusqu'où les Soviétiques sont allés dans la résolution des problèmes logistiques.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Cinéma

Cinéma sur roues, années 1950

Quel enfant n'aime pas les dessins animés ? Les bambins soviétiques avaient l'occasion de regarder des films dans des bus de cinéma mobiles. Ils ont été produits dans les années 1950 sur la base du bus ZIS 155 et étaient appelés « Skazka » (« Conte de fées »), « Malioutka » (« Bébé ») et « Svetliachok » (« Ver luisant »). Il y avait jusqu'à 28 sièges et un projecteur de cinéma avec un écran à l'intérieur. Les fenêtres étaient couvertes de rideaux occultants. Le cinéma était gratuit ou ne coûtait que quelques kopecks. Imaginez seulement qu'à cette époque, un téléviseur était un objet de luxe très rare, alors bien sûr, les enfants faisaient la queue pour y entrer !

Cinéma « Malioutka »

Boisson Kvas

Rue de Moscou, années 1960

En été, le kvas (un soda traditionnel russe à base de pain noir) est toujours l'une des boissons les plus populaires. À la fin des années 1960, des barils spéciaux sur roues sont apparus dans les rues de l’Union soviétique afin de conserver le kvas froid toute la journée. Ils étaient généralement colorés en jaune et équipés de robinets et d'une tente pour protéger la boisson du soleil.

Bibliothèques

Bibliothèque mobile du kolkhoze Diany Dyol, territoire de l'Altaï, 1937-1939

Des bibliothèques se trouvaient dans la plupart des villes de l'URSS, mais dans les villages reculés, il était assez difficile de trouver des livres. Les bibliothèques mobiles (surnommées « bibliobus ») sont apparues dans les années d'avant-guerre : certaines possédaient plusieurs de ces véhicules. Ils étaient également envoyés sur des chantiers de construction et dans des kolkhozes (fermes collectives).

Lire aussi : Ces avions soviétiques transformés en cinémas après leur «retraite» 

Cuisines de campagne

Au départ, les cuisines de campagne sont apparues dans l’armée de l’Empire russe sur des charrettes à cheval. Dans les années soviétiques, elles ont été modernisées et placées à l'arrière de camions GAZ-AA. En temps de paix, les cuisines de campagne apportaient des dîners chauds aux travailleurs sur les sites éloignés du pays.

Cuisine de campagne au sovkhoze Yanoujevski, territoire de Stavropol, 1977

Stations de don de sang

Station mobile de transfusion sanguine à Erevan après le tremblement de terre en RSS d'Arménie, 1988

Les premières stations mobiles de transfusion sanguine sont apparues pour les soldats en 1942. Dans les années d'après-guerre, l'Union soviétique a créé un système de stations mobiles de transfusion sanguine pour approvisionner les hôpitaux. Chaque année, des équipes spéciales se rendaient dans diverses régions du pays pendant deux à trois semaines et des citoyens venaient y donner leur sang volontairement.

Lire aussi : De «Lénine» à «Brejnev»: les gigantesques brise-glaces soviétiques à propulsion nucléaire 

Maisons pour explorateurs polaires

Maison mobile pour conditions météorologiques extrêmes, région de Nijni Novgorod, 1975

La vie dans un tonneau est loin d'être une sinécure ! À l’époque soviétique, les scientifiques ont activement exploré l'Arctique et l'Antarctique et tenté de résoudre le problème de la survie dans des conditions extrêmement froides. En 1975, ils développent un logement en forme de cylindre qui peut être transporté comme une remorque. Ils étaient beaucoup plus chauds que les remorques utilisées auparavant. Par  -50°C à -60°C à l'extérieur, il ne faisait pas moins de +16°C à l'intérieur. Ces tonneaux étaient également résistants aux vents violents. Il y avait une cuisine, une chambre pour quatre personnes et une chaufferie. Le système de chauffage était caché sous le plancher et le système de ventilation était situé au-dessus du plafond. Cependant, la longueur du réservoir n'était que de 10 mètres.

Écoles

Cette école sur roues a été créée par l'usine de tracteurs de Volgograd pour les opérateurs de machines en Pologne, 1975

Des salles de classe mobiles ont été envoyées dans les zones où ces institutions n'existaient pas. Par exemple, le DOSAAF (l'organisation engagée dans la formation des conducteurs), avait une classe mobile sur la base d'un GAZ-51A avec des places pour les cours et des simulateurs.

Pourquoi les Russes construisent-ils des gratte-ciels horizontaux ? Trouvez la réponse dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies