Lorsque les Russes confinés chantent sur leurs balcons

Comment se remonter le moral pendant le confinement? Chanter, chanter et encore chanter.

Le mode d’auto-isolement a été mis en place fin mars en Russie et, restés enfermés chez eux, certains Russes se sont dirigés vers leur balcon, tout comme leurs confrères italiens ou français, pour livrer des concerts improvisés.

À Saint-Pétersbourg, le musicien Evgueni Grigorovitch a tenu un concert sur son balcon et d’autres artistes ont suivi le pas.

Un ensemble militaire à Moscou a offert une performance aux habitants d’immeubles voisins depuis un complexe industriel situé non loin de leur base.

Une des meilleures reprises de la chanson Vesna (Printemps) du légendaire Viktor Tsoï.

Grâce à ces chansons, l’auto-isolement devient moins dépressif.

Dans la ville de Krasnodar, dans le Sud du pays, les artistes locaux sont allés jusqu’à interpréter un opéra.

Un habitant de Stavropol a décidé d’ajouter un peu d’airs de saxophone à la vie de ses voisins confinés.

Lorsque les voisins décident que tu as besoin d’un peu de disco. Danse, Rostov-sur-le-Don !

Dans la ville de Vidnoïé, près de Moscou, un bâtiment résidentiel dans son ensemble a entonné une chanson sur le temps où il était encore possible de se promener avec un cheval dans un champ.

Dans le quartier moscovite de Boutovo, les habitants optent pour les chansons kitchs russes et soviétiques.

Mais parfois, ces concerts sur balcons peuvent mal tourner...

Dans cet autre article, nous vous proposons un gros plan sur le boom de créativité des Russes durant le confinement.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies