Deux cas de contamination au coronavirus confirmés en Russie

Evgeny Epanchintsev/Sputnik

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Deux cas d’infection au coronavirus 2019-nCoV ont été décelés en Russie en ce vendredi 31 janvier, rapporte l’agence Interfax, s’appuyant sur les propos de Tatiana Golikova, vice-présidente du gouvernement russe. Il s’agit de la première manifestation de cette maladie dans le pays. 

Les deux individus, de citoyenneté chinoise, ont été diagnostiqués en Transbaïkalie, région frontalière de la Chine, et dans la région de Tioumen, en Sibérie occidentale.

Pour rappel, c’est dans la province du Hubei, en Chine centrale, qu’a débuté en décembre cette inquiétante épidémie. Selon les informations de l’OMS, au 30 janvier, 7 818 cas d’infection avaient d’ores et déjà été enregistrés à travers le monde, dont 7 736 en Chine. Le nombre de décès s’élevait quant à lui à 170. Les tour-opérateurs de Russie ont par conséquent décidé d’interrompre jusque fin février les flux touristiques en provenance de Chine vers le territoire russe, a annoncé plutôt cette semaine Iouri Barzykine, vice-président de l'Union russe l'industrie touristique. 

Dans cet autre article, nous vous expliquons à qui profite le coronavirus en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies