Saint-Pétersbourg s'ouvre aux compagnies aériennes européennes low cost

Maxim Blinov/Sputnik

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

À partir du 1er janvier 2020, Saint-Pétersbourg sera ouverte aux transporteurs aériens de 30 pays européens, dont la Belgique, le Danemark, l'Irlande, l'Islande, la Pologne, le Portugal et la France (cette dernière avec des restrictions cependant).

L'aéroport de Pulkovo s'est en effet vu accorder la soi-disant « septième liberté », ce qui signifie qu'un transporteur aérien a le droit de voler entre deux autres pays étrangers (une compagnie aérienne polonaise pourra par exemple effectuer un vol entre le Portugal et la Russie, sans passer par la Pologne). Ce système est largement utilisé, surtout par les compagnies à bas prix.

Selon les médias russes, les compagnies aériennes low cost Wizz Air, Ryanair, easyJet, Volotea, airBaltic et FlyOne ont ainsi déjà exprimé leur intérêt pour des vols vers la deuxième plus grande ville de Russie.

Vous souhaitez bénéficier de cette nouveauté ? Rappelez-vous que Saint-Pétersbourg a également mis en place un régime de visa électronique simplifié ! Nous vous expliquons tout ici.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies