L'obtention de la citoyenneté russe facilitée pour les professionnels hautement qualifiés

Visual Hunt
À présent, 135 corps de métier auront accès à une procédure rendue bien plus accessible.

Conformément à une nouvelle loi entrée en vigueur le 2 octobre, les spécialistes étrangers hautement qualifiés n'ont plus à travailler trois ans en Russie pour en demander la citoyenneté par le biais de la procédure dite « simplifiée ». En juillet dernier, le président russe Vladimir Poutine avait en effet signé ce texte réduisant la durée de séjour de travail obligatoire à un an.

Auparavant, la liste comprenait 74 professions spécifiques, mais elle a récemment été révisée par le ministère russe du Travail et de la Protection sociale pour en inclure un total de 135. Parmi les métiers en question, figurent les agronomes, les sages-femmes, les infirmiers, les vétérinaires, les médecins de diverses spécialités, les ingénieurs, les enseignants, les pharmaciens, les électriciens, les opérateurs de fraiseuses, les tourneurs, les serruriers et certains membres du monde journalistique. (La liste complète est disponible ici en russe)

Par rapport à la procédure générale, la version simplifiée n'exige pas du demandeur qu’il ait un permis de séjour ininterrompu durant cinq ans en Russie. Il réduit également à six mois le délai d'évaluation des demandes.

Dans cet autre article, nous vous décrivons en détail le processus d’obtention du passeport russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies