Des Russes participeront-ils à l’«assaut» de la zone 51?

Anthony Russo, Joe Russo/Marvel Studios, 2019
«Prenons d'assaut la zone 51, ils ne pourront pas tous nous arrêter». Un événement parodique né sur Facebook propose de rassembler plus d’un million de personnes sur une base militaire américaine. Les Russes y participeront-ils ?

La Russie est régulièrement blâmée pour son ingérence dans les affaires d’autres pays. Les Russes rejoindront-ils la prise d’assaut de la Zone 51, événement parodique prévu pour le 20 septembre 2019?

Nous ne pouvons exclure aucune possibilité. Voici ce que nous savons de la participation de citoyens russes au mouvement « Assaut de la zone 51 » jusqu’à présent.

Beaucoup de Russes n'en savent rien

« Suis-je le seul à n'avoir aucune idée de ce dont il s’agit ? Quelqu'un peut-il m'expliquer ce qui se passe ? », écrit Denis Dotsenko, un utilisateur confus du réseau social russe VK, demandant des informations sur la prochaine « prise d’assaut » d’une base secrète de l'armée de l'air américaine dans le Nevada.

Des internautes plus compétents ne tardent pas à venir éclairer sa lanterne. « C’est un camp secret où l’on teste les avions et les rumeurs font état d’une soucoupe volante et d’extraterrestres », a gentiment expliqué un autre utilisateur, Dima Perchine.

Globalement, il est facile de constater que la fascination exercée par le mouvement « Storm Area 51 » en Russie est considérablement moins grande qu'aux États-Unis

>>> Comment la Russie protège-t-elle ses infrastructures critiques des cyberattaques?

Les Russes rejoindront-ils l’événement?

Pourtant, certains Russes prennent la chose au sérieux et déclarent, au moins verbalement, leur intention de se joindre à l’événement.

« Denis, je vais moi aussi prendre d'assaut cette zone le 20 septembre. Il y aura Elon Musk, The Rock de Fast and Furious, Keanu Reeves et d'autres », écrit un internaute russe enthousiaste.

Certains expriment plus de prudence, non pas à cause des conséquences potentielles d'une violation de la loi, mais parce qu'ils craignent que tout ce qui concerne la zone 51 ne se révèle être un canular. « D'accord, ils vont la prendre d’assaut, mais ils ne trouveront rien. Ce sera vraiment gênant », a écrit Alexandre Berejnev.

Certains Russes ont émis l'hypothèse qu'ils ne pourraient pas y aller car tous les hôtels et auberges proches de la zone 51 sont déjà réservés pour le 20 septembre et ne pourront pas accueillir tout le monde. « Même s'il y a beaucoup d'hôtels là-bas », a écrit Dima Perchine.

D'autres craignent que l’assaut n'aboutisse à plusieurs morts accidentelles et espèrent que l’on parviendra à l’éviter, surtout s'il n'y a rien de « surnaturel là-dedans ».

D'autres ne font que troller toute la démarche…        

« Pouvez-vous promettre que je serai sur RenTV ? »

Note : RenTV est une chaîne télévisée russe diffusant de nombreux programmes liés au supernaturel.

>>> Mystère du nain de Kychtym: Aliochenka, extraterrestre ou enfant mutant?

Affaires et mèmes

D'autres encore considèrent l'assaut de la zone 51 comme une opportunité commerciale intéressante. Un utilisateur a écrit le post suivant : « J'aurais loué une camionnette équipée de réfrigérateurs portables, je les remplirais d'alcool et je vendrais tout au milieu du désert du Nevada à un prix exorbitant, 30 fois plus que d'habitude. Mais je ne peux pas obtenir de visa américain à cause de mon casier judiciaire, même si j’ai des parents aux États-Unis », a écrit un utilisateur identifié par son pseudo koeni9se99.

Certains internautes ont indiqué qu'ils voulaient vendre de la saumure de cornichons, un remède contre la gueule de bois typiquement russe, aux participants à la prise d’assaut. Pourquoi sont-ils persuadés que les membres de l’action ont l’intention de boire de l'alcool ? Nous ne sommes pas parvenus à obtenir de réponse à cette question.

Des Russes plus prudents voient dans le mouvement lié à la zone 51 une source d'inspiration pour un changement dans leur propre pays. Par exemple, certains appellent à une tentative similaire visant à prendre d'assaut une émission de télé réalité très suivie, Dom-2, pour enfin y mettre un terme.

« Je m'appelle Ivan. Je viens de Russie. Je suis avec toi pour l'assaut de la Zone 51! Mais j'ai besoin d'aide pour obtenir le visa ».

« 3 étapes dans la vie d'un individu : 1. Naissance. 2. Assaut de la Zone 51. 3. Mort »

>

« J'explique à ma mère que je rentrerai tard, mais avec un extraterrestre ».

L’objet volant non réellement identifié le plus célèbre de Russie est certainement celui de Toungouska, qui fait l’objet d’innombrables fantasmes et théories. Nous vous le présentons dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies