Mystère du nain de Kychtym: Aliochenka, extraterrestre ou enfant mutant?

Natalya Nosova
Un jour dans les années 1990, une femme a trouvé une étrange créature dans les bois. 20 ans après sa mort et celle de l’«humanoïde», les gens continuent à se demander ce que c'était réellement.

En été 1996, la petite ville de Kychtym (à 1764 km à l'est de Moscou), dans la région de l'Oural, a été témoin d'une scène bizarre. Une femme à la retraite, Tamara Prosvirina, marchait dans la rue en tenant une chose recouverte dans une couverture, et parlait avec elle.

« Elle nous disait - +C'est mon bébé, Aliochenka [diminutif d'Alexeï]!+ Mais je ne l'ai jamais montré, se souviennent les habitants. Prosvirina avait en fait un fils nommé Alexeï, mais il était déjà grand et en 1996 il était en prison pour vol. Alors, nous avons décidé que la femme était devenue folle - elle parlait à un jouet en pensant que c'était son fils ».

En effet, Prosvirina avait des problèmes mentaux - quelques mois plus tard, elle a été envoyée dans une clinique afin d’être traitée pour schizophrénie. La chose dans la couverture, cependant, n'était pas un jouet mais une créature vivante qu'elle avait trouvée dans les bois près d'un puits.

Lire aussi : Quatre endroits en Russie où d’anciennes civilisations pourraient avoir vécu

Un vrai extra-terrestre?

Ceux qui ont vu Aliochenka l'ont décrit comme un humanoïde de 20-25 centimètres de haut. « Corps brun, pas de cheveux, grands yeux saillants, bougeant ses minuscules lèvres, faisant des bruits grinçant... », selon Tamara Naoumova, amie de Prosvirina qui a vu Aliochenka dans son appartement, et qui plus tard a donné une interview au quotidien Komsomolskaïa Pravda. Sa forme d'oignon n'avait pas l'air humaine du tout.

« Sa bouche était rouge et ronde, il nous regardait..., a confié un autre témoin, la belle-fille de Prosvirnina. Selon elle, la femme nourrissait le « bébé » étrange avec du fromage blanc et du lait condensé. Il avait l'air triste, j'ai ressenti de la douleur en le regardant », se souvient la belle-fille.

Les rapports des habitants diffèrent. Par exemple, Viatcheslav Nagovsky a mentionné que le nain était « poilu » et avait les « yeux bleus ». Nina Glazyrina, une autre amie de Prosvirina, a déclaré: « Il se tenait près du lit, avec de grands yeux ». D'autres disent que l'humanoïde était chauve.

La seule chose sur laquelle ces gens étaient d'accord, c'est qu'Aliochenka « avait l'air d'un vrai extra-terrestre ». D'autre part, les témoignages de gens comme Nagovsky et Glazyrina sont douteux: tous deux étaient des ivrognes et sont morts plus tard d'alcoolisme.

Lire aussi : Pourquoi les Russes cherchent-ils toujours le yéti?

Lieu radioactif

Andreï Lochak, qui a réalisé le film Le nain de Kychtym, a cité les habitants : « Peut-être qu'Aliochenka était un humanoïde [extraterrestre], mais dans ce cas, il a fait une erreur d'atterrissage en arrivant à Kychtym ». Cela semble assez vrai : la ville de 37 000 habitants est loin d'être un paradis.

En 1957, Kychtym fait face à la première catastrophe nucléaire de l'histoire soviétique. Du plutonium a explosé à Maïak, une centrale nucléaire secrète assez proche, projetant le couvercle de béton de 160 tonnes dans les airs. Il s'agit du troisième accident nucléaire le plus grave de l'histoire, derrière Fukushima en 2011 et Tchernobyl en 1986. La région et l'atmosphère ont été gravement polluées.

« Parfois, les pêcheurs attrapaient du poisson sans yeux ni nageoires », a déclaré Lochak. Ainsi, la théorie selon laquelle Aliochenka était un mutant humain déformé par le rayonnement était aussi une explication populaire.

Lire aussi : Mort dans l’Oural: la tragédie la plus mystérieuse de l’histoire russe

Aliochenka meurt

Un jour, l'inévitable est arrivé. Les voisins de Prosvirina ont appelé l'hôpital et les médecins l'ont emmenée. Elle a protesté et a voulu rester avec Aliochenka en arguant que sans elle, il mourrait. « Mais comment pourrais-je croire les mots d'une femme atteinte de schizophrénie aiguë? », s’est demandé un employé du secteur médical local en haussant les épaules.

En effet, le nain de Kychtym est mort sans personne pour le nourrir. Lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle n'avait pas rendu visite à Aliochenka ou appelé quelqu’un, l'amie de Prosvirina, Naoumova, répond: « Eh bien, b*rdel, vous n'êtes pas des génies? Je n'étais pas dans le village à ce moment-là ! ». Quand elle est revenue, la petite créature était déjà morte.

Après le départ de Prosvirina, un ami a trouvé le corps et a réalisé un genre de momie: « Il l'a lavé avec du white spirit et l'a séché », a écrit un journal local. Plus tard, l'homme a été arrêté pour avoir volé des câbles et a montré le corps à la police.

Lire aussi : L’URSS et les ovnis: trois histoires non élucidées

Enquête bâclée

« Vladimir Bendline a été la première personne à essayer de donner un sens à cette histoire en étant sobre », indique Lochak. Agent de police local, Bendline a confisqué le corps d'Aliochenka au voleur. Son supérieur, cependant, n'a montré aucun intérêt pour l'affaire et lui a ordonné « d'abandonner cette absurdité ».

Mais Bend line, que Komsomolskaïa Pravda a ironiquement appelé le « Fox Mulder de l'Oural », a commencé sa propre enquête, en conservant Aliochenka dans son réfrigérateur. « Ne demandez même pas ce que ma femme m'en a dit », a-t-il confié d'un air sombre.

Bendline n'a pas réussi à confirmer ou réfuter ses origines extraterrestres. Un pathologiste local a dit qu'il n'était pas humain, alors qu'un gynécologue a prétendu que c'était juste un enfant avec de terribles déformations.

Alors Bendline a commis une erreur - il a remis le corps du nain à des ufologues qui l'ont emporté et ne l'ont jamais rendu. Après cela, la trace d'Aliochenka s'est complètement perdue - les journalistes le cherchent depuis plus de 20 ans.

Résultats

Le corps d'Aliochenka n'a toujours pas été retrouvé, et il est peu probable qu'il le soit un jour. Sa «mère», la retraitée Prosvirina, est décédée en 1999 - renversée par un camion en pleine nuit. Selon les habitants, elle dansait au milieu d’une route. La plupart de ceux qui la connaissaient sont également décédés. Pourtant, des scientifiques, des journalistes et même des médiums se disputent concernant sa nature, offrant des versions très bizarres: d'un alien à un nain.

Néanmoins, les experts sérieux restent sceptiques. Quelque chose de semblable à Aliochenka, une momie humanoïde trouvée à Atacama, au Chili, a la même apparence, mais il a été prouvé en 2018 que c’était un humain dont le phénotype a été provoqué par des mutations génétiques rares, certaines étant jusqu'alors inconnues. Très probablement, le nain de Kychtym n'était pas non plus un extraterrestre.

À Kychtym, cependant, tout le monde se souvient encore de lui et de son triste sort. « Le nom d’Alexeï est maintenant extrêmement impopulaire dans la ville, rapporte Komsomolskaïa Pravda. Qui veut que l'on traite son enfant de "nain de Kychtym" à l'école? ».

Cet article fait partie de la série X-Files russes dans laquelle RBTH explore les mystères et les phénomènes paranormaux russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer