Lorsque Russie rime avec ovnis: où y observer ces mystérieux voyageurs extraterrestres?

Legion Media
Même Mulder et Scully, spécialistes en affaires paranormales de la série télévisée X-Files, auraient bien du fil à retordre pour résoudre certains des mystères que nous nous apprêtons à vous présenter.

1. Le triangle de Moliobka

L’anomalie de Moliobka, surnommée « triangle de Moliobka », située dans la région de Perm (1 156 kilomètres à l’est de Moscou), cache une longue histoire extraterrestre. Dès le début du XIXe siècle, des paysans locaux y ont en effet surpris des objets volants dans les cieux. Durant la période soviétique, le triangle de Moliobka est également devenu l’un des premiers endroits où des ovnis ont été aperçus. Les témoins ont alors parlé de mystérieux objets volants de différentes tailles et formes, de boules lumineuses rouges et bleues, ainsi que d’imposantes silhouettes humanoïdes noires. Certains ont même évoqué avoir eu des contacts télépathiques avec ces étranges visiteurs.

2. La crête Medveditski

Les chasseurs d’ovnis avancent que les extraterrestres posent souvent leurs vaisseaux sur la crête Medveditski, dans la région de Volgograd (912 kilomètres au sud de Moscou). Des zones de terre brûlée peuvent parfois y être découvertes, alors que l’herbe à proximité reste totalement intacte. Tondeuses défectueuses ou aliens ? Le mystère reste entier.

Lire aussi : L’URSS et les ovnis: trois histoires non élucidées

3. Le village d’Alat

Apparemment, les habitants d’Alat, en République du Tatarstan (719 kilomètres à l’est de Moscou), sont habitués aux ovnis. Ils assurent qu’un point jaune apparait toujours dans le ciel après le coucher du soleil, que des rayons colorés s’en échappent et qu’il se déplace dans les environ avant de disparaître dans différentes directions. Malheureusement, aucune photographie ne prouvant son existence n’a été réalisée. Les appareils photos ne peuvent pas le capturer, dit-on.

4. Kychtym

En 1996, la petite ville ouralienne de Kychtym a fait les gros titres lorsque le corps d’une petite créature inconnue y a été découvert. Aliochenka, ou le nain de Kychtym comme elle a été appelée, n’a pu être attribuée à aucune espèce connue à ce jour. Malheureusement, la police locale a confié ce mystérieux cadavre à des ufologues à l’identité indéterminée, et plus personne ne l’a vu depuis lors.

5. Le Stonehenge du Don

D’anciennes pierres dans la steppe, à 120 kilomètres de Rostov-sur-le-Don (959 kilomètres au sud de Moscou) ressemblent tellement au célèbre site anglais qu’elles ont été baptisées « le Stonehenge du Don ». Les locaux sont persuadés que ce lieu est une sorte de port spatial pour des vaisseaux extraterrestres. Des gens prétendent en outre que des ovnis y font régulièrement leur apparition la nuit, mais jamais le jour.

Lire aussi : Quatre endroits en Russie où d’anciennes civilisations pourraient avoir vécu

6. Dalnegorsk, le Hauteur 611

Le 29 janvier 1986, des dizaines d’habitants de la ville de Dalnegorsk, en Extrême-Orient russe, ont eu le souffle coupé en voyant un ovni en forme de boule rouge-orange s’écraser sur une colline calcaire voisine connue sous le nom de Hauteur 611, avant de s’embraser. Les locaux sont alors parvenus à retrouver quelques restes de la matière dont était constitué cet objet. Selon les scientifiques ayant analysé ces preuves, la technique utilisée pour allier les métaux en question est inconnue de l’humanité.

7. La ville de Sassovo

L’apparition d’un ovni à Sassovo, ville de la région de Riazan (184 kilomètres au sud-est de Moscou) lors de la Journée de la Cosmonautique (le 12 avril 1991) n’est pas passée inaperçue. Une impressionnante explosion a fait trembler les bâtiments et a brisé des fenêtres. Les locaux ont même cru qu’il s’agissait d’une explosion nucléaire. Pourtant, les raisons se cachant derrière cet événement sont encore aujourd’hui un mystère. Certains affirment cependant avoir vu d’énormes boules blanches traverser le ciel peu après. L’explosion s’est reproduite un an plus tard, mais de manière beaucoup plus faible.

8. L’île d’Olkhon

La beauté saisissante du lac Baïkal n’a pas non plus échappé aux aliens. En 1971, près de l’île d’Olkhon, une gigantesque pyramide a été aperçue se déplaçant silencieusement au-dessus de l’eau. Sa présence aurait été à nouveau constatée en 1984, 1990 et 1998.

Lire aussi : Mort dans l’Oural: la tragédie la plus mystérieuse de l’histoire russe

9. Le triangle de Sverdlovsk

Situé près d’Ekaterinbourg (anciennement appelée Sverdlovsk, à 1 417 kilomètres à l’est de Moscou), le triangle de Sverdlovsk est le lieu ayant enregistré le plus d’apparitions d’ovnis en URSS/Russie dans les années 1980 et 1990. Les ufologues supposent que cette zone couvrait les voies aériennes préférées des aliens. De nos jours, il semble que cette autoroute extraterrestre ne soit plus très fréquentée, mais les locaux prétendent parfois qu’ils observent de temps en temps des vaisseaux spatiaux passer.

10. Le village d’Okounevo

Les résidents du village sibérien d’Okounevo soutiennent que des vaisseaux extraterrestres se posent régulièrement sur un lac se trouvant non loin de là, avant de plonger dans ses profondeurs. Les eaux émettraient ensuite une lumière verte. Certaines personnes pensent ainsi que l’ancien temple de Khanoumam est situé au fond de cette étendue d’eau.

L’objet volant non réellement identifié le plus célèbre de Russie est certainement celui de Toungouska, qui fait l’objet d’innombrables fantasmes et théories. Nous vous le présentons dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies