Âge, sexe ou religion: comment les Russes choisissent-ils leurs amis?

Malgré le cliché répandu en Russie selon lequel l’amitié homme-femme serait impossible, 82% des locaux affirment avoir un(e) ami(e) du sexe opposé, révèle un récent sondage du Centre panrusse d’étude de l’opinion publique (VTsIOM).

À cet égard, le taux est le plus élevé chez les 25-34 ans (92%), chez les gens disposant d’un diplôme de l’enseignement supérieur (90%) ainsi que chez les habitants de Moscou et Saint-Pétersbourg (89%).

Pour ce qui est de la différence d’âge, 84% des sondés soutiennent avoir au moins un ami issu d’une autre génération, un indicateur atteignant 90% chez les 35-44 ans.

En outre, plus des deux tiers des participants (69%) notent avoir des amis ayant un niveau de revenus très différent du leur. C’est principalement le cas des 25-34 ans (79%), des personnes aisées (74%) et des résidents de villes moyennes (73%).

>>> Vous savez que vous êtes Russe quand...

Enfin, tandis que seulement la moitié (52%, mais 62% chez les hommes et 63% chez les 18-24 ans) a indiqué avoir un ami d’une autre confession religieuse, 64% des Russes ont répondu par la positive à la question visant à savoir s’ils possédaient des amis d’une autre nationalité  (76% chez les 18-24 ans).

Cette enquête a été réalisée le 5 juin auprès de 1 600 individus majeurs et présente une marge d’erreur de 2,5%.

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment vous faire des amis en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies