Perestroïka: que pensent les Russes des réformes de Gorbatchev?

Getty Images

La Perestroïka, ces réformes économiques et sociales lancées par le dernier dirigeant soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, a eu d’importantes conséquences. Si, 34 ans après, de nombreux Russes gardent des souvenirs amers de cette période, ils n’oublient pas certains aspects positifs.

Ainsi, comme le montrent les résultats d’une récente étude d’opinion réalisée par le centre sociologique russe Levada, 58% des citoyens du pays jugent que suite à ces réformes, il est devenu plus facile d’exprimer librement son opinion, 55% mentionnant des progrès en termes de la liberté d’adhérer à n’importe quelle organisation et de participation ou non à la vie politique.

En outre, 63% des personnes interrogées reconnaissent que depuis la Perestroïka, il est plus facile de régler les questions relatives à la liberté de culte.

>>> Trois facteurs majeurs qui ont contribué à la chute de l'URSS

La reconnaissance de ces aspects positifs n’empêche pourtant pas 48% des Russes de considérer qu’il aurait été mieux que les choses restent comme avant 1985, 39% des Russes ayant pris part au sondage étant d’un avis contraire.

Plus d’un tiers des Russes (38%) considèrent que si la Perestroïka n’avait pas été lancée en 1985, la vie se serait peu à peu améliorée, 32% estimant que cela aurait permis d’éviter de graves conflits et bouleversements et de préserver le grand pays qu’était l’URSS.

14% des sondés jugent que l’URSS n’aurait pas pu rivaliser avec les pays plus développés et aurait inévitablement perdu son statut de superpuissance. Enfin, 8% sont d’avis que sans la Perestroïka, de dangereux conflits internationaux auraient pu se produire.

L’étude a été réalisée du 21 au 27 mars 2019 auprès de 1 600 personnes âgées de plus de 18 ans habitant dans 137 localités de 50 sujets de Fédération de Russie.

Pour en savoir plus sur la Perestroïka, n'hésitez pas à vous diriger vers notre publication dédiée aux cinq principaux changements induits par les réformes de Mikhaïl Gorbatchev.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies