Les délais de la libération des mammifères de la «prison des baleines» russe se précisent

visualhunt.com

Les mammifères marins détenus dans la « prison des baleines » de l’Extrême-Orient russe seront possiblement relâchés cet été, informe l’agence de presse RIA Novosti, s’appuyant sur les propos de Viatcheslav Bizikov, directeur adjoint de l’Institut panrusse de recherches scientifiques sur la pêche et l’océanographie (VNIRO).

« La recommandation générale des chercheurs pour le moment réside en le retour des animaux approximativement dans les lieux où ils ont été capturés. C’est-à-dire la partie nord-ouest de la mer d’Okhotsk [Extrême-Orient russe]. Simplement, jusqu’à juin la situation des glaces là-bas empêche toute action », a-t-il en effet déclaré.

>>> «Prison des baleines» russe: après consultation de Cousteau, décision prise de relâcher les animaux

En mai, seront par conséquent élaborés par les spécialistes des plans individuels de libération des 12 orques et 90 bélougas maintenus illégalement en captivité, précise-t-il, ajoutant compter sur le soutien de l’océanographe français Jean-Michel Cousteau, s’étant rendu sur les lieux.

C’est en octobre 2018 que l’existence de cette installation avait été révélée par Greenpeace, après quoi les autorités russes avaient déterminé que la capture de ces animaux, destinés à être vendus à des oceanariums chinois, était illégale. Inaptes à retourner aussitôt à l’état sauvage, ces mammifères n’avaient cependant pu être relâchés.

Dans cet autre article, admirez les adorables petits de quinze espèces animales évoluant à l’état sauvage en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies