Danses, festival du plov: comment la Russie a célébré Norouz

Maxim Bogdanov/Sputnik
Selon la tradition, plus le «Nouvel An persan» sera amusant, plus la nature sera généreuse avec les gens.

Norouz est la fête du printemps pour les peuples turcophones. Traduit du farsi, le terme signifie « nouveau jour ». En Russie, la fête est largement célébrée par les Tatars, les Bachkirs, les Lezguiens et de nombreux autres peuples. La fête commence le jour de l'équinoxe de printemps le 21 mars et dure 13 jours. Selon les croyances, plus Norouz sera amusant et joyeux, plus l’année sera prospère. Et à en juger par la façon dont on l’a célébré en Russie, le printemps ne risque pas de nous décevoir !

Moscou

Le festival a eu lieu au centre panrusse des expositions VDNKh. Plus de 40 000 invités ont dégusté un plat oriental traditionnel : le plov. Imaginez : trois tonnes de riz ont été préparées !

Chaque cuisinier a sa propre recette. Lors du festival, il était possible de déguster du plov avec de l'agneau, des fruits de mer et même une version végétarienne. Personne n’est reparti le ventre vide.

Plus de 20 diasporas nationales ont pris part à la célébration. Elles ont parlé aux invités de leurs coutumes, montré des danses folkloriques et organisé des compétitions de lutte nationale.

>>> Fête d’Yssyakh Touïmaady: la Iakoutie célèbre le Soleil estival et le renouveau de la nature

Kazan

À Kazan, capitale du Tatarstan, Norouz était célébré à l'hippodrome de la ville. On y a organisé un vaste ethno-marché baptisé « Route de la soie ».

Les clients pouvaient observer les costumes et acheter des souvenirs des peuples orientaux et goûter à la cuisine nationale des Tatars, des Ouzbeks, des Turkmènes et de nombreuses autres diasporas de Kazan.

Naberejnié-Tchelny

Dans la deuxième ville du Tatarstan, le printemps a été salué par un grand festival de cuisine orientale et un vaste concert au cours duquel des groupes nationaux de différentes diasporas se sont produits.

Sotchi

Norouz était fêté pour la première fois dans cette ville sur la mer Noire. Environ 1 500 personnes ont participé aux célébrations.

Les résidents et les touristes présents à Sotchi ont été comblés de bonbons et gavés d’irimchik – un plat à mi-chemin entre le fromage blanc et le fromage. Et les brochettes étaient bien évidemment de la partie…

>>> Ces moyens simples de donner une touche russe à votre fête

Orenbourg

Des représentants de plus d'une centaine d’ethnies vivent dans cette petite ville du sud de l'Oural, y compris des peuples turcophones. Le plat principal de la fête est le soumalak à base de grains de blé germés. Certains l'appellent en plaisantant le « Nutella oriental ».

Derbent

Dans cette ville du Daghestan, la fête a eu lieu à la mosquée. Les invités ont été invités à prendre part à des compétitions traditionnelles : ils ont sorti un plateau avec des œufs durs et ont vérifié qui avait pris celui possédant la coquille la plus solide. Le théâtre azerbaïdjanais a joué une scène traditionnelle de demande en mariage. Il est considéré comme de bon augure de faire sa demande en mariage à Norouz. On a bien sûr mangé du plov cuit directement sur le feu droit.

Dans cette autre publication, nous vous présentons six expressions quotidiennes en russe à utiliser avec précaution.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies