Les internautes russes s’emparent du phénomène «Adele Challenge»

Getty Images; Pixabay

La décision de la chanteuse anglaise Adele de mettre un terme à sa carrière, annoncée fin 2018 pour des raisons de santé, a donné lieu à un flash mob mondial. Peu après cette révélation, un clip vidéo impliquant des oursons Haribo est en effet apparu sur Internet. Dedans, l’un de ces quadrupèdes colorés entonne le plus célèbre titre de l’artiste, Someone Like You, devant une foule de ses semblables. Rapidement, la vidéo a attiré près de 1,4 million de mentions « J’aime », entrainant ainsi la publication d’une multitude de clips similaires, regroupés par le hashtag #adelechallenge. Beaucoup imitent un concert donné par Adele, durant lequel le public chante à l’unisson avec la vocaliste de manière si enthousiaste que la voix de cette dernière en devient totalement inaudible.

Des utilisateurs russes d’Instagram ont également rejoint le mouvement, publiant des dizaines de vidéos de ce genre. Parmi les plus originales, on retrouve des « publics » constitués d’œufs, de pelmenis, de poissons, ou encore de dentiers.

Voici une vidéo mise en ligne par un chirurgien dentaire.

Un dépôt de bus moscovite a décidé de prendre part au flash mob, filmant ses véhicules dans la nuit.

Pour réaliser ce clip, cette personne a certainement passé toute sa soirée à collecter des bouteilles.

Le flash mob a apporté un regard nouveau sur de nombreux politiciens et séries télévisées.

D’autres vidéos ont par exemple été tournées par des employés des sociétés Yota et Adidas.

Une boulangerie russe a quant à elle eu l’idée d’impliquer des roulés à la saucisse pour sa version du clip.

Mais les sushis, met adoré par les Russes, n’ont pas tardé à s’engager à leur tour dans le mouvement.

Dans cette autre publication, découvrez la reprise, par les Russes, du #GucciChallenge, consistant à poser avec une tête « décapitée » dans les mains.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies