Un élégant gratte-ciel «éco-responsable» sortira prochainement de terre à Moscou

Dans le quartier d’affaires de Moscow-City se dressera prochainement un nouveau géant de verre et de béton baptisé Grand Tower, a dévoilé le site officiel de la mairie. Haut de 283 mètres, soit 61 étages, ce gratte-ciel a été imaginé par la filiale moscovite du bureau d’architectes allemand Werner Sobek.

« La tour possèdera une silhouette reconnaissable et des caractéristiques spécifiques grâce à son emplacement en bordure du centre d’affaires. Le complexe est constitué d’une partie en soubassement et de deux tours se trouvant dessus. Entre les tours, dans un volume vertical en verre sont prévus des passerelles, des zones de détente avec vue sur la ville, et des jardins d’hiver », est-il indiqué.

Lire aussi : Que faire à Moscow-City si vous n’êtes pas (encore) millionnaire

La surface totale de l’édifice sera de 400 000m² et comprendra des bureaux, appartements, locaux commerciaux, cafés, restaurants, un réfectoire pour les salariés, une zone de conférence capable d’accueillir 600 personnes, un parking souterrain prévu pour 692 voitures et doté d’une station de lavage.

Cette tour pourrait en outre être la première de Russie à se voir accorder le certificat « Or » (meilleure catégorie après « Platine ») du système international LEED récompensant les bâtiments pour leur haute qualité environnementale. En effet, l’édifice pourrait être en mesure de réduire ses dépenses d’exploitation de 20% par rapport aux autres gratte-ciels voisins.

La date de livraison du chantier évoquée est quant à elle de fin 2020, avance le site de locations et de ventes immobilières mcity.ru.

Si à Moscow-City les gratte-ciels ont le vent en poupe, dans cet autre article nous vous expliquons pourquoi les édifices d’une longueur phénoménale étaient auparavant en vogue en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies