Lorsque Moscou fête Noël avant l’heure… à la française!

Andrey Sorokine
Du 23 au 25 novembre s’est tenu à Moscou l’annuel Marché de Noël français. Si cet événement a permis aux expatriés et locaux de découvrir ou de retrouver des saveurs venues de l’Ouest, il a également été l’occasion pour diverses entreprises de promouvoir leurs services et produits, le tout, dans une ambiance conviviale parsemée de guirlandes et autres sapins.

C’est au sein du spacieux complexe architectural du Musée de Moscou qu’a cette année élu domicile le Marché de Noël français (#Frenchbazar), dans une salle au plafond d’une hauteur vertigineuse, soutenu par d’imposantes colonnes brutes, à l’image du décor environnant dominé par les briques rouges et le béton.

Pour cette édition 2018, c’est à l’agence CoRus, œuvrant à la promotion d’entreprises françaises en Russie et dans les pays de la CEI, qu’ont pour la première fois été confiées les rênes de cet événement annuel. Or, force est de constater qu’il s’agit d’une véritable réussite, puisque vendredi les lieux ont accueilli près de 6 000 curieux, tandis que 15 000 étaient attendus quotidiennement samedi et dimanche, a indiqué à Russia Beyond Marina Smirnova, organisatrice.

« Les traditions françaises des fêtes de fin d’année font partie de notre art de vivre, de notre culture, et mettent en valeur le savoir-faire français, a de son côté assuré Sylvie Bermann, ambassadeur de France en Russie. Sur les marchés, en France, vous pouvez découvrir la diversité de nos régions, de leurs habitants et des cultures locales qui se sont développées au cours des siècles. Je considère que l’une de nos grandes forces, c’est notre goût pour la convivialité et le partage avec nos amis et nos proches. J’espère que ce marché à la française sera le lieu où nos entreprises, nos artistes et leurs partenaires russes pourront vous donner le meilleur de ce qui crée cette ambiance envoûtante et inoubliable du marché de Noël français ».

Au gré des nombreux stands, une quarantaine d’entreprises partenaires ont en effet attisé la curiosité des visiteurs. Parmi elles, la moitié étaient françaises, mais toutes partagent un lien commun avec l’Hexagone, certaines ayant même été fondées par des expatriés en Russie.

Dans les rangs des sociétés présentes, on retrouvait ainsi la marque de cosmétiques Vivienne Sabo, Air France, Leroy Merlin, Ladurée, les boulangeries François et Wolkonsky, le café Michel, l’agence de tourisme Tsar Voyages ou encore le PtitCREF, proposant des cours de langue française aux plus petits, ainsi que La Corvette, spécialiste du savon de Marseille.

Les Moscovites ont à cette occasion donc pu se familiariser avec ces acteurs du monde économique solidifiant chaque jour les passerelles entre nos deux pays, tout en dégustant d’innombrables spécialités culinaires, qu’il s’agisse de croissants, macarons, confitures, fromages, quiches, meringues, gaufres et autres crêpes.

Ce marché leur a d'ailleurs offert la possibilité de retrouver des produits français auxquels ils avaient dû faire leurs adieux en raison des sanctions, mais aussi de découvrir des artisans russes ayant depuis repris le flambeau, s'inspirant du savoir-faire tricolore.

Ont par ailleurs égayé ces trois journées de nombreux concerts, discussions et ateliers ludiques. Les plus motivés ont ainsi pu prendre part à une introduction à la danse bretonne, à un master-class de préparation de truffes au cognac, mais aussi assister à un concert reprenant les chants de Georges Brassens et à un récit portant sur les amours de Coco Chanel.

À présent, dans cet autre article, nous vous expliquons comment apporter une touche russe à vos fêtes traditionnelles.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies