Une vingtaine d’ours polaires «assiègent» un village de la Tchoukotka

Vostock-Photo

Un troupeau d’ours polaires rode actuellement près du village de Ryrkaïpi, en Tchoukotka, ce pôle du froid situé dans le nord-est de la Russie. En effet, en attendant le gel des plans d’eau, qui a pris du retard en raison des changements climatiques, ces prédateurs accompagnés de leur progéniture pointent de temps en temps le bout de leur nez dans l’agglomération, et ce, par curiosité, écrit l’agence RIA Novosti, citant une représentante du chef de l’administration locale.

Pour dissuader les animaux de trop s’approcher des habitations, une équipe de spécialistes placée sous le nom de « Patrouille des ours » œuvre sur place à l’aide de dispositifs de bruitages. Selon les estimations de ses membres, une vingtaine d’ours polaires seraient ainsi attroupés aux environs du village. Afin de prévenir leurs visites, les « patrouilleurs » se chargent en outre de les nourrir.

Lire aussi : Hiver, ours et danger: trois mythes populaires au sujet de la Sibérie

« Nous recueillons des carcasses de morses morts et organisons des points d’alimentation pour les ours. L’un d’entre eux est situé à près d’un kilomètre du village, c’est plus facile pour surveiller ces prédateurs », explique Tatiana Minenko, chef de la patrouille, citée par l’agence.

Dès que la glace couvrira les plans d’eau, les animaux quitteront les alentours de cette bourgade située au bord de l’Océan arctique et partiront à la chasse des veaux marins, a-t-elle encore précisé.

Dans cet autre article, nous vous expliquons où observer des ours à l’état sauvage en Russie sans risquer votre peau.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies