Un monument à Marcel Albert, pilote de Normandie-Niemen, inauguré en Russie

Ministère russe de la Défense

À l’occasion du 75e anniversaire de la libération de la région de Kalouga (près de 195 km de Moscou) de l’occupation nazie, un monument à Marcel Albert, pilote du régiment de chasse français Normandie-Niemen venu combattre les troupes hitlériennes sur le front de l’Est, a été inauguré le 14 septembre dans la ville de Kozelsk.

Désormais, le buste de ce pilote se dresse en face de l’école 21 abritant un musée du régiment Normandie-Niemen.

Né le 25 novembre 1917 à Paris, Marcel Albert rejoint l’URSS à l’automne 1942. Il commence à prendre part aux combats au printemps et dès juin 1943, il abat son premier avion nazi. Le 27 novembre 1944, il est fait héros de l’Union soviétique, ayant à son actif 193 combats et 21 avions ennemis abattus.

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment est née la légende entourant cette célèbre unité aérienne.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies