Quatre conseils à ceux qui projettent un voyage en Russie sans en parler la langue

Legion Media
Faire un tour de la plus grande contrée du monde peut s’avérer un véritable défi si vous ne maîtrisez pas l’idiome local. Pour cette raison, nous avons dressé pour vous cette liste de conseils en or.

Si vous êtes un voyageur étranger en Russie, sachez que la barrière linguistique est le principal problème auquel vous serez confronté lors de votre séjour. Certes, dans les aéroports les panneaux seront toujours rédigés en anglais (et parfois même dans d’autres langues étrangères), et vous pourrez sans doute commander aisément un café à Moscou sans avoir besoin de recourir à la langue de Pouchkine. Néanmoins, soyez en sûrs : en dehors des zones touristiques, tout sera en russe. Alors, comment rester à flot en naviguant en cyrillique?

Téléchargez des applications!

La première chose à faire pour être à l'aise en Russie est d’installer des applications sur votre smartphone. À Moscou, le moyen le plus simple (et le moins onéreux) de se déplacer est le métro. Ainsi, pour apprendre à vous y orienter, téléchargez l'application Moscow Metro, disponible en plusieurs langues, dont le français.

Si vous prévoyez une visite guidée, n’hésitez pas à avoir recours à l’application Moscow Pass: elle vous offre la possibilité de découvrir gratuitement la ville à bord d’un bus à deux étages, lors d’une croisière sur la Moskova et d’accéder à une série de musées.

Lire aussi : Comment louer une trottinette électrique à Moscou?

Si les transports en commun ne vous passionnent pas, Gett Taxi (en anglais) et Yandex Taxi (en plusieurs langues) sont là à votre rescousse. Ces applications fonctionnent en Russie, y compris dans une série de petites villes. Vous pouvez donc vous en servir lors de votre voyage à travers le pays.

En visite à Saint-Pétersbourg ? Téléchargez le guide The Petersburg In Your Hand qui fonctionne même hors ligne. Il vous fournira des informations sur les musées, les magasins et les restaurants ainsi qu'un schéma du métro, la carte du centre-ville et plus encore.

Outre Google.Maps, vous pouvez vous servir en Russie de Yandex Maps et de 2GIS (disponible en anglais et en espagnol), qui affiche les emplacements dans les moindres détails, y compris les entrées et les sorties des bâtiments. 

Réservez vos billets à l'avance

Vous voulez entreprendre un voyage en train en Russie? Soyez prêt: les hôtesses ne parleront certainement pas anglais et dans les petites villes par lesquelles vous passerez il n’y aura que quelques personnes capables de vous comprendre. Pour cette raison, il est conseillé d’acheter des billets à l’avance pour ne pas vous retrouver dans une situation délicate. Vous pouvez acheter des billets longue distance en ligne sur le site des Chemins de fer de Russie

Pour les trains de banlieue, vous trouverez les billets dans les kiosques automatiques des gares.

La meilleure façon de voir la Russie: voiture, train ou avion?

Communiquer avec les habitants!

Moscou est la ville la plus tourist-friendly du pays. Au centre-ville, beaucoup de panneaux sont traduits en anglais et même les stations de métro sont annoncées dans la langue de Shakespeare. Certes, dire que la plupart des Moscovites parlent couramment des langues étrangères serait une exagération, mais vous en trouverez quand-même assez pour avoir un séjour confortable.

Maître de danse carrée, la Suisse Jeannette Staeuble s’est rendue à Moscou à deux reprises et avoue qu’elle pouvait facilement circuler en ville et commander des boissons et de la nourriture en anglais. Mais elle souligne que c’est justement la jeune génération que se débrouille dans cette langue.

D’un autre côté, beaucoup d'expatriés vivent depuis des années à Moscou sans parler russe et semblent très bien s'en sortir. Parmi eux il convient de citer le Britannique Joshua Levy. Travaillant depuis trois ans pour Sberbank, la principale banque du pays, il ne parle toujours pas la langue de Pouchkine. « J'ai remarqué qu’à Moscou une personne sur sept parle anglais et si personne autour de moi ne le comprend j’ai recours au traducteur en ligne Google. Et ici il y a toujours quelqu’un qui vient en aide ».

Apprenez quelques phrases en russe

Normalement, les Russes sont très amicaux et vous aideront même s’ils ne vous comprennent pas. Il suffit de vous adresser à eux à l’aide de gestes ou, comme l’a conseillé Joshua, d’un traducteur électronique. Mais soyez sûrs, vous ferez fondre leurs cœurs si vous apprendrez quelques expressions dans leur langue, telles que « spassibo » (« merci ») et « pojalouïsta » (« s'il vous plaît »). Pour le faire, consultez notre rubrique Éducation !

Une fois ces conseils bien en tête, n’hésitez pas à consulter notre guide d’activités pour un week-end à Moscou !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies