Pourquoi le prince Harry a-t-il porté l’uniforme de Nicolas II pour sa cérémonie de mariage?

Getty Images
En descendant l’allée de la chapelle Saint-Georges avec sa fiancée, le prince Henry, duc de Sussex, a arboré un uniforme au style plutôt chic, qui ressemble étrangement à celui que le tsar Nicolas II portait régulièrement sur des photographies du début du XXe siècle. Pure coïncidence ou acte conscient?

Tout d’abord, il est important de rappeler que le prince Harry et Nicolas II sont parents : Harry est en effet l’arrière-petit-fils de George V (1865-1936), roi du Royaume-Uni (1910-1936) et cousin de ce dernier des empereurs russes.

Quel est cet uniforme?

Cette tenue, qui semble pourtant avoir été récemment conçue par le Japonais Yohji Yamamoto, a en réalité plus de cent ans d’existence. Il s’agit d'une redingote standard des Blues and Royals, un régiment de cavalerie britannique.

Lire aussi : Vivre comme un tsar: le somptueux train de vie de Nicolas II

Le tsar Nicolas II a quant à lui été nommé premier colonel en chef des Royal Scots Greys (un autre régiment de cavalerie) en 1894. Cette nomination est survenue durant les célébrations de son mariage avec Alexandra Fiodorovna, petite-fille de Victoria, reine de Grande-Bretagne et d’Irlande.

À noter que le souverain a également été fait colonel en chef honoraire du régiment de cavalerie des Gardes Royales des Dragons Écossais, et l’est resté jusqu’à son assassinat par les bolcheviks en 1918. L’actuel colonel en chef de ce corps militaire n’est autre que la reine Élisabeth II (depuis son accession au trône en 1952).

Nicolas II et Alexandra Fiodorovna en visite auprès de la reine du Royaume-Uni et d’Irlande, Victoria (la grand-mère d’Alexandra). De gauche à droite : Alexandra Fiodorovna, la grande-duchesse Olga encore enfant, Nicolas II, la reine Victoria, Albert Edward, prince de Galles

Pourquoi le tsar russe portait l’uniforme anglais?

L’empereur russe a été grandement impressionné par les Royal Scots Greys et en a par conséquent porté l’uniforme entier lors de nombreux événements, incluant sa visite à Balmoral (Écosse) en 1896, en compagnie de la tsarine.

Témoigner du respect à un corps militaire par le port de son uniforme est une vieille tradition militaire. Dans l’armée russe, cette pratique était appelée « courtiser en uniforme ». Par exemple, les grands-ducs de Russie, qui ont au cours de leur vie endossé le rôle de colonels en chef de divers régiments, ont conservé leurs uniformes pour pouvoir les porter lors d’événements symboliques.

Lire aussi : Combien de sang russe dans les veines des Romanov?

À noter que des monarques européens ont également été les colonels en chef de régiments de l’armée impériale russe. Par exemple, François-Joseph Ier d'Autriche a été celui du Régiment de la garde de Kexholm entre 1848 et 1914, tandis que l’empereur allemand Guillaume II a même eu l’honneur d’être désigné amiral de la marine impériale russe !

Pour ce qui est de cet uniforme, nombreux se demandent ce que sont ces étranges lanières horizontales sur la veste. Il s’agit en réalité d’un détail traditionnel des uniformes de la cavalerie en Europe, hérité des costumes traditionnels hongrois.

En parlant de cavalerie, connaissez-vous les hussards russes ? Ils étaient considérés comme les troupes les plus folles de l’armée impériale ! Découvrez leur histoire dans cet autre article.

Mise à jour : Suite à la découverte d'une erreur factuelle, des modifications ont été apportées au texte initial.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies