Le couronnement du dernier tsar russe dans de rares images d’archives

Le public commença à se réunir quelques jours avant l’événement. Un mouvement de foule se produisit quand les points de distribution furent ouverts, des milliers de personnes furent écrasées. Selon les informations officielles, 1 389 personnes sont mortes dans la cohue ; d’autres sources citent le chiffre de 4 000 victimes. Cet incident profondément regrettable fut baptisé « Khodynka », d’après le nom du lieu où il se produisit. Sur la photo : L’empereur Nicolas II (sur un cheval blanc) avec son entourage lors de l’entrée solennelle.

Le public commença à se réunir quelques jours avant l’événement. Un mouvement de foule se produisit quand les points de distribution furent ouverts, des milliers de personnes furent écrasées. Selon les informations officielles, 1 389 personnes sont mortes dans la cohue ; d’autres sources citent le chiffre de 4 000 victimes. Cet incident profondément regrettable fut baptisé « Khodynka », d’après le nom du lieu où il se produisit. Sur la photo : L’empereur Nicolas II (sur un cheval blanc) avec son entourage lors de l’entrée solennelle.

IMAGES D’ARCHIVES
Des clichés inédits de Nicolas II et de l’impératrice Alexandra Fiodorovna. RBTH a réuni des photographies rares du couronnement du dernier couple royal russe, Nicolas II et l’impératrice Alexandra Fiodorovna.
L’ampleur et l’opulence de ces célébrations surpassèrent largement les couronnements précédents. Sur la photo : Les employés du palais portent les trônes à la cathédrale de la Dormition pendant les préparatifs du couronnement.
Bien que Saint-Pétersbourg fût la capitale de la Russie, le couple impérial et ses invités se rendirent à Moscou le 9 mai, car tous les couronnements se tenaient traditionnellement à la cathédrale de la Dormition. Sur la photo : Régiment de hussards sur la place Ivanov dans l’enceinte du Kremlin.
La période officielle de couronnement fut déclarée du 6 au 26 mai. Sur la photo : L’empereur Nicolas II (sur un cheval blanc) avec son entourage lors de l’entrée solennelle.
Toutes les personnes invitées à assister à l’entrée solennelle du couple royal le 9 mai furent priées d’arriver à Moscou le 5 mai au plus tard. Sur la photo : Le char de couronnement de l’impératrice Alexandra Fiodorovna passe devant la tribune près des murs du Kremlin.
Conformément à l’étiquette royale, l’empereur et les invités de haut rang firent leur entrée solennelle depuis le palais Petrovski, situé sur la route de Pétersbourg, avant de longer les rues Tverskaïa-Iamskaïa et Tverskaïa. Sur la photo : Le char de couronnement de l’impératrice Alexandra Fiodorovna.
La cérémonie officielle de couronnement se tint à la cathédrale de la Dormition dans l’enceinte du Kremlin de Moscou. Sur la photo : Procession de participants au couronnement.
Nicolas II ordonna de préparer des célébrations de masse le 30 mai. Des pavillons et des théâtres temporaires furent installés, ainsi que des lieux de distribution de cadeaux à la population (un verre, du pain, des saucisses et des sucreries). Sur la photo : Procession de participants au couronnement.
L’empereur Nicolas II fut informé de l’incident et il envoya rapidement un télégramme officiel exprimant ses condoléances. Néanmoins, les célébrations continuèrent comme prévu. Dans la même soirée, le 30 mai, Nicolas II se rendit au bal donné à la résidence de l’ambassadeur de France, comportement que de nombreux Russes jugèrent indécent. Sur la photo : L’empereur Nicolas II (sur un cheval blanc) avec son entourage lors de l’entrée solennelle.
Nicolas II régna du 1er novembre 1894, deux ans avant son couronnement officiel après la mort de son père Alexandre III, jusqu’à son abdication forcée le 2 mars 1917. Le règne de Nicolas II fut marqué par le développement économique et une montée en puissance des antagonismes sociopolitiques en Russie. Le mouvement révolutionnaire naissant déclencha les soulèvements de 1905–1907 et de 1917. Sur la photo : L’empereur Nicolas II (sur un cheval blanc) avec son entourage lors de son entrée solennelle.
Le dernier empereur russe de la dynastie Romanov, Nicolas II avec sa famille : son épouse Alexandra, ses filles Maria, Olga, Tatiana et Anastasia et son fils Alexeï furent assassinés par les bolcheviks à Ekaterinbourg dans la nuit du 16 au 17 juillet de 1918. Sur la photo : L’empereur Nicolas II, l’impératrice Alexandra Fiodorovna et la veuve Maria Féodorovna en route pour la chapelle ; le prince Sergueï Alexandrovitch est derrière Nicolas II.
Sur la photo : Vue du trône dans la salle Andreïevski au Grand Palais du Kremlin.
Sur la photo : Vue de la zone centrale du couronnement dans la cathédrale de la Dormition.