Baby-boom record pour un raton laveur en Extrême-Orient russe

Winfried Schäfer/Global Look Press

Une femelle raton laveur, nommée Nika, a récemment donné naissance à sept petits au zoo Tchoudesny, à une centaine de kilomètres au nord de Vladivostok. Établissement qui porte d’ailleurs bien son nom puisqu’il signifie « Miraculeux ».

Il s’agirait d’un record, comme l’a expliqué à l’agence de presse RIA Novosti un représentant du parc. En effet, 7 serait le maximum de petits qu’un raton laveur pourrait mettre au monde, mais habituellement en captivité ils sont au nombre de 3-5.

Lire aussi : Un parking en Extrême-Orient russe pris d’assaut par des renards peu farouches

« La jeune mère de famille nombreuse s’en porte cependant à merveille et a de suite pu prendre soin de sa progéniture et la nourrir elle-même », a-t-il précisé, avant d’ajouter que les petits rampent et ont d’ores et déjà ouvert leurs yeux. D’ici un mois ils devraient être en mesure de gambader de manière autonome, et un enclos séparé sera par conséquent nécessaire.

« La femelle raton laveur a mis bas le 7 avril, le jour de l’Annonciation. L’année dernière elle a accouché de 4 petits, le 1 mai. Nous plaisantons ici quant au fait qu’elle n’accouche que les jours fériés », s’est amusé l’employé de l’établissement.

Et de s’enthousiasmer au vu du fait que le parc est actuellement le théâtre d’un baby-boom : la semaine dernière un lynx boréal a eu trois petits, et dans les prochains jours un autre devrait accoucher.

Les ratons laveurs vivent aussi à l’état naturel en Russie et certains en profitent pour amuser la galerie. C’est le cas de cet autre individu monter, on ne sait comment, en haut d’un lampadaire de Sotchi et refusant d’en descendre.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies