Inexplicable déprime printanière pour le chat de Pallas du zoo de Moscou

Evgeny Biyatov/Sputnik

Le printemps inonde progressivement Moscou de ses rayons de lumière et de son agréable tiédeur. Tous les grands félins du zoo municipal sortent ainsi de leur stupeur hivernale et se montrent ravis d’assister à l’avènement des beaux jours, tous sauf un : le chat de Pallas.

L’établissement a en effet rapporté sur sa page Facebook que tandis que les léopards prennent volontiers un bain de soleil, ce matou à l’air quelque peu renfrogné ne semble pas vouloir quitter sa cabane.

Un comportement plutôt étrange puisqu’en mars ce félin originaire d’Asie centrale paraissait ostensiblement contrarié face à la neige tardive de mars. Aurait-on ici affaire à un éternel insatisfait ?

À propos de félins, connaissez-vous ceux vivant à l’état sauvage en Russie ? Vous devriez lire cet autre article afin de pouvoir éviter de croiser leur chemin !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer