Mostik, le chat qui supervise la construction du Pont de Crimée

Cat the most
Ce matou semble être le plus haut « responsable » du chantier.

Superviseur du chantier de construction du pont du détroit de Kertch, censé relier la péninsule de Taman à celle de Crimée, ce charmant quadrupède s’apprête prochainement à tester la nouvelle structure, en l’empruntant pour rejoindre la rive opposée.

Appelé Mostik (ce qui veut dire « petit pont » en russe), il est un résident permanent de ce site depuis 2015.

Lire aussi : Ces chats qui veillent sur les trésors de l'Ermitage

Encore chaton, il a été trouvé par les ouvriers et n’a pas tardé à devenir leur véritable chouchou.

Pendant la journée, il parcourt le chantier, « inspectant » le déroulement des travaux...

... et le soir, Mikhalytch - son chauffeur - l’emmène à la maison où il se repose après une longue journée de dur labeur sur son canapé rouge.

Lire aussi : Sorciers, guitaristes et pacifistes: huit chats qui ont marqué la culture russe

Outre un chauffeur, Mostik dispose d’un photographe personnel, de trois comptes sur les réseaux sociaux (InstagramFacebook et Vkontakte) où il raconte sa vie, et de milliers d’abonnés.

Souvent qualifié de « projet du siècle », le pont du détroit de Kertch est un chantier ambitieux que la Russie a entamé en 2014. Destiné à devenir le pont le plus long d’Europe, il devrait être mis en exploitation en 2019. Quant aux travaux, ils seront finalisés vers la fin de l’année prochaine. À l’issue du vote électronique tenu le 16 décembre dernier, le pont a reçu un nom officiel et s’appelle désormais le Pont de Crimée. Suivez ce lien pour en savoir plus sur ce projet monumental. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies