Un chat de l’Ermitage recevra un Fan ID pour la Coupe du monde afin d’en prédire les résultats

Achille

Achille

Peter Kovalev/TASS
Le musée de l’Ermitage est bien évidemment connu pour les œuvres qu’il renferme, mais également pour les chats qu’il abrite. En effet, plusieurs matous y ont élu domicile et en sont devenus les gardiens. L’un d’eux a cependant un talent particulier, dont il ne devrait pas tarder à faire la démonstration.

Achille, un chat de l’Ermitage supposé prédire les résultats des matchs de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, recevra un Fan ID, autrement dit un passeport de supporter, a annoncé à l’agence de presse TASS l’employée du musée Maria Khaltounen. « La décision a déjà été prise, et les documents ont déjà été signés », a-t-elle-même précisé.

D’après ses dires, c’est le comité des sports de la ville qui délivrera ce passeport au quadrupède. Ce dernier sera ainsi l’unique être non humain doté d’un tel document. « On n’en accorde pas aux animaux, pour des questions de photographies », assure Khaltounen.

Lire aussi : Passeport de supporter en Russie: qu’est-ce que c’est et comment l’obtenir?

À noter qu’en 2017 Achille était parvenu à prédire les scores de trois des quatre rencontres sportives s’étant déroulées à Saint-Pétersbourg au cours de la Coupe des confédérations. L’Ermitage n’avait alors pu se résigner à faire adopter ce chat blanc faisant preuve d’une « capacité de sélection, d’analyse et d’un comportement inhabituel ». À ce propos, les employés de l’Ermitage avancent que la surdité d’Achille l’aide à ne pas se laisser distraire par les bruits environnants durant ses séances de prédiction et d’être moins stressé.

Ces dernières années, les chats de l’Ermitage sont devenus l’une des marques de fabrique de l’établissement et même de Saint-Pétersbourg. Leur ont été consacrés différents souvenirs, œuvres littéraires et même une excursion spéciale dans la ville. Le musée héberge une soixantaine de ces animaux, dont la population est toutefois régulée afin qu’ils puissent remplir pleinement leur mission initiale : protéger le musée des souris.

Pour en savoir plus sur les chats de ce mythique musée russe, retrouvez ici notre publication à leur sujet.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies