Moscou érige un monument en hommage à Kalachnikov

Moskva Agency

Ce mardi 19 septembre, les autorités moscovites ont dévoilé une statue du légendaire inventeur et concepteur d’armes russe Mikhaïl Kalachnikov.

La sculpture représente Kalachnikov portant sa création la plus connue, un fusil d’assaut automatique AK-47, et est située au croisement de la rue Oroujeïnaïa (rue des Armes) et de la rue Dolgoroukovskaïa, dans la partie nord de la Ceinture des Jardins.

Conçue en 1947, l’AK-47 a rapidement conquis le monde entier, s’imposant comme la principale arme de nombreuses armées, et jouant un rôle dans quasiment tous les conflits et guerres ayant éclaté depuis lors. Facile à assembler et à manier, l’AK-47 combine férocité de tirs rapides et précision, poids minimal et fiabilité sans précédent.

Sa conception simple a non seulement permis l’extension de sa production à de nombreux pays, mais a aussi rendu ce fusil utilisable par toutes les catégories de combattants, professionnels comme amateurs.

La composition architecturale du monument inclut également une représentation du globe terrestre et de l’Archange Saint-Michel, frappant le diable de sa lance. « Cette lance est le symbole du fusil. Et pris ensemble [le globe et la lance], ils symbolisent le maintien de la paix et la victoire des forces du bien sur celles du mal », explique Salavat Chtcherbakov, son auteur.

Ce sculpteur avait par ailleurs récemment fait parler de lui en inaugurant en novembre 2016 l’une de ses œuvres face au Kremlin, une statue de 26 mètres de haut représentant Saint Vladimir, personnage historique à l’origine du baptême de la Russie à la foi chrétienne de rite byzantin.

Lire aussi :

Kalachnikov crée le premier russe canon anti-drone

Le musée Kalachnikov d’Ijevsk

Mikhaïl Kalachnikov est mort

Kalachnikov, un mythe part à la retraite

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.