Vienne libérée à travers les yeux des photographes soviétiques

Evgueni Khaldeï/MAMM/MDF
L'Armée rouge a commencé son assaut sur Vienne par l'Est et le Sud. Les soldats soviétiques ont réussi à libérer la ville le 13 avril 1945, après une semaine de combats de rue acharnés, lorsque chaque bâtiment est devenu une position fortifiée. Des chroniqueurs photographiques soviétiques ont tout capturé par leurs objectifs.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

L'Armée rouge sur la route de Bratislava à Vienne
Rassemblement de soldats soviétiques près de Vienne
Un lance-missiles multiple B-13 «Katioucha» près de Vienne
Des chars soviétiques dans la banlieue de Vienne
Soldats soviétiques en marche vers la capitale de l'Autriche
Des chars soviétiques entrant dans la ville
Soldats soviétiques engagés dans des combats de rue à Vienne
Des soldats de l'Armée rouge se promenant dans la Vienne libérée
Réparation des ponts détruits sur la rivière Vienne
Rues de Vienne en ruines
Un véhicule blindé soviétique dans les rues détruites de Vienne
Soldats soviétiques dans les rues de Vienne
Un contrôleur de la circulation soviétique à Vienne
Un soldat soviétique posant sur le toit de l'un des bâtiments de la ville
Des réfugiés autrichiens rentrent chez eux
Des soldats soviétiques parlant avec les habitants de la ville
Frénésie d'achats dans une rue de Vienne
La vie continuant dans la Vienne libérée
Un soldat soviétique admirant la beauté de la ville
Des soldats soviétiques marchant dans les rues de Vienne
Des soldats soviétiques se rassemblent à côté du bâtiment du Parlement autrichien.

Dans cet autre article, observez la libération de Varsovie grâce à des clichés de photographes soviétiques.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies