La libération de Varsovie vue par les photographes soviétiques

Sputnik
Après trois jours d'affrontements, le 17 janvier 1945, les troupes soviétiques avec la 1ère armée polonaise alliée réussirent à prendre la ville aux nazis, et même à couper toutes les voies de retraite pour les soldats allemands. Les photographes soviétiques ont capturé des images de la capitale polonaise ravagée.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Des pilotes militaires polonais planifient une nouvelle mission de combat.

Des mitrailleurs combattant pour Varsovie.
Des soldats prennent de nouvelles positions dans la banlieue de Varsovie.
Réunion des troupes polonaises près de Varsovie
Le maréchal de l'Union soviétique Gueorgui Joukov, à gauche, et le maréchal Konstantin Rokossovski, à droite, dans le centre de commandement à l'extérieur de Varsovie
Une rue en ruine à Varsovie
Une autre rue de Varsovie détruite par les Allemands
Soldats soviétiques traversant la Vistule.
L'armée de chars soviétique a pénétré profondément dans l'arrière-pays ennemi. Sur la photo : train blindé Ilya Mouromets
Varsovie libérée
Des habitants de Varsovie dans des rues dévastées après la fin de l'occupation nazie
Des citoyens de retour dans Varsovie libérée
Soldats soviétiques à Varsovie
Un défilé militaire consacré à la libération de Varsovie
Bâtiments détruits à Varsovie
Les réfugiés retournent dans leur ville natale détruite par les nazis.
Ruines de la rue Marszałkowska presque entièrement détruite lors du soulèvement de Varsovie de 1944
Ruines du ghetto juif de Varsovie
Des civils de Varsovie et des soldats de l’armée rouge célèbrent la libération de la ville.

Dans cette publication découvrez comment un soldat soviétique a risqué sa vie pour sauver une petite fille allemande.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies