En images: la fièvre du nudisme au pays des Soviets

Sur une plage près de Sotchi, en 1940
Archives de Leonoro Karel/russiainphoto.ru

Sur une plage près de Sotchi, en 1940 Archives de Leonoro Karel/russiainphoto.ru

Archives de Leonoro Karel/russiainphoto.ru
Le rapport au corps nu en Union soviétique a changé au fil du temps et a eu des connotations idéologiques. Revenons ensemble sur ce phénomène au travers de photographies d'époque.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La révolution sexuelle, qui a suivi la Révolution d'Octobre dans la jeune nation soviétique, a entrainé une manifestation de la liberté à bien des égards. La honte de son propre corps a par exemple commencé à être perçue comme une relique de la culture bourgeoise et le nudisme a par conséquent pris de l’ampleur, tant sur les plages que dans la photographie.

Après leur journée de labeur, les kolkhoziens (travailleurs des fermes collectives), les ouvriers et les soldats appréciaient alors de se reposer nus au plan d’eau le plus proche. Dans les années 1920, il existait même une société radicale appelée « À bas la honte ! », qui jugeait que la véritable égalité des sexes ne pourrait être obtenue qu'en étant nus. Voici en images à quoi ressemblait cette époque.

Plage nudiste de la société « À bas la honte ! », à Moscou, 1928
Lili Brik, la muse du poète Vladimir Maïakovski, dans une robe transparente, 1924
Bain de soleil dans une station balnéaire de Crimée, en 1933
Travailleuses et kolkhoziennes sur une plage de Crimée, en 1931
Ouvrières de l’usine Proletarskaïa pobeda (Victoire prolétaire) et leurs enfants sur une plage de Crimée, 1932
Ouvriers de l’usine Proletarskaïa pobeda (Victoire prolétaire) sur une plage de Crimée, 1932
Des kolkhoziennes après une semaine de travail bronzent sur une plage de Crimée, en 1931
Repos sur la plage du sanatorium « Kouboutch », en Crimée, en 1932
Des membres du Komsomol (organisation de la Jeunesse communiste), ouvrières d’usine, se baignent dans la Moskova, en 1940

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment Sotchi est devenue la Mecque des nudistes russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies