Découvrez l'Empire russe à travers ces photos en couleur fascinantes

Enfants à Yalta. 1910

Enfants à Yalta. 1910

Piotr Vedenisov/MAMM/MDF/russiainphoto
Ces photos uniques ont réussi à immortaliser des monuments perdus, l'architecture urbaine et la vie ordinaire des gens à travers le pays.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les premières photos en couleur sont apparues dans l'Empire russe à la fin du XIXe siècle. La plupart d'entre elles ont été colorisées manuellement. Malheureusement, seuls quelques-uns de ces clichés ont été conservés à ce jour.

Couvent Novodiévitchi, Moscou. Vers 1890

Toutes ces images uniques capturent la vie des personnes dans différentes régions du pays au tournant du XXe siècle.

La coloration des photos aidait à cacher le papier blanc, qui jaunissait après un certain temps.

Chez Kouma. Petite Russie. Années 1900

Le papier était teinté de vert ou de rose, selon l'effet recherché, et coloré avec des colorants à l’aniline.

Perspective Nevski (Saint-Pétersbourg). Vue depuis le restaurant Lejeune. 1900-1907

Le photographe Piotr Pavlov a conservé une dizaine de photos du centre-ville de Moscou avec des bâtiments qui n'existent plus aujourd'hui.

Les Portes Vladimirski de Kitaï-Gorod (XVIe siècle) et la chapelle de Panteleïmon-le-guérisseur (XIXe siècle) entre la rue Nikolskaïa et la place Loubianka. Les deux bâtiments ont été démolis en 1934. Photo prise à la fin des années 1900

Son appareil photo a également capturé des événements majeurs de la vie de la ville, comme le couronnement de Nicolas II, l’inauguration du monument à Alexandre II et certaines célébrations folkloriques.

Rue Malaïa Dmitrovka. Années 1890. Une ligne de tramway y a fonctionné jusqu'en 1953

Les photos en couleur ne sont apparues qu'au début des années 1900. Certains photographes ont utilisé le procédé autochrome des frères Lumière (lorsqu'une photo est prise à travers les filtres rouge, vert et bleu).

Les enfants Kozakov. Domaine Nikolskoïe dans la région de Simbirsk (maintenant Oulianovsk). 1910

La contribution la plus importante au développement de la photographie couleur russe a été apportée par le chimiste Sergueï Prokoudine-Gorski. En 1905, il a breveté son procédé complexe de photographie couleur et a réalisé la plus grande collection de photos couleur de l'Empire russe.

Prokoudine-Gorski a photographié Léon Tolstoï, Fiodor Chaliapine et d'autres personnages célèbres de son époque. Il a également réalisé plusieurs autoportraits.

Autoportrait. Cascade de Kivatch. District d’Olonets. 1915

En 1909-1915, il a voyagé à travers le pays, photographiant d’anciennes églises, les villes, la nature et des scènes de la vie quotidienne de la campagne russe. Après la Révolution, il a quitté la Russie, emportant la plupart des photos avec lui. Elles sont désormais conservées à la Bibliothèque du Congrès des États-Unis.

Dans cet autre article, découvrez en photographies Saint-Pétersbourg durant l’ère impériale.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies