Comment le «salami au chocolat» aidait les femmes au foyer soviétiques à recycler leurs restes

Legion Media
Les femmes soviétiques avaient un talent incroyable pour cuisiner une grande variété de plats à partir des mêmes ingrédients. Par exemple, que pouvait-on faire avec des biscuits émiettés et du cacao? Un dessert délicieux qui vous fera fondre!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Jeter de la nourriture était mal vu en Union soviétique. Les générations plus âgées se souvenaient des années de vaches maigres où il était difficile de trouver de nombreux aliments de base. Ainsi, les gens ont appris à être créatifs avec les restes. Si vous ouvrez le Bible de la cuisine du pays, La Nourriture saine et délicieuse, vous trouverez de nombreuses recettes où les restes figurent parmi la liste des ingrédients. C'était particulièrement courant lors de la préparation des desserts.

Douce enfance

Les bonbons étaient une partie essentielle de l'enfance en URSS. On vouait un véritable culte aux bonbons ! Chaque dîner spécial et chaque fête se terminaient par de généreuses portions de gâteau au chocolat ou de bonbons, et pas seulement pour les enfants. Le 8 mars, les femmes recevaient des boîtes de chocolats, tandis que les anciens combattants en obtenaient pour le Jour de la Victoire, le 9 mai. En général, le chocolat sous toutes ses formes - bonbons, tablettes et boîtes - est toujours considéré comme un délice festif et très apprécié.

>>> Donuts russes: laissez-vous tenter par ces délicieux pontchikis au fromage blanc

En dépit du fait qu'il n'y avait pas de pénurie de sucreries, leur variété était limitée. Par conséquent, de nombreuses femmes au foyer ont essayé de préparer des desserts en tirant parti de tous les ingrédients disponibles. Les femmes soviétiques, sans égal dans ce domaine, étaient capables de faire des dizaines de gâteaux différents avec les ingrédients les plus basiques : lait concentré, beurre et poudre de cacao. Elles pouvaient transformer n’importe quel ingrédient sucré en quelque chose de « chocolaté ». En plus de servir de dessert, ces recettes étaient un moyen de se débarrasser des restes de nourriture, que beaucoup rechignaient à jeter.

Cuisiner en temps de pénurie

Il y avait beaucoup de recettes alléchantes utilisant des restes ; par exemple, avec le pain. Le quatrième jour, il devenait rassis, qu'en faire ? Eh bien, vous pouvez l'utiliser pour la chapelure, ou le faire tremper dans du lait et préparer une sorte de pain perdu pour le petit-déjeuner.

Même les miettes de biscuits peuvent être ajoutées à la pâte ou utilisées comme garniture. Des chefs-d'œuvre de la cuisine soviétique, tels que le « gâteau à la pomme de terre » ou les bonbons à la truffe, étaient fabriqués de cette manière.

Le plat le plus créatif était le « salami au chocolat », dont le nom indique que non seulement le chocolat était rare, mais aussi le salami. Ce dessert était préparé lors d'occasions spéciales et pour les jours fériés, les enfants aidant leurs parents à ces fins. À quoi ressemblait ce goût typique de l'enfance soviétique ? Essayons !

Ingrédients :

  • biscuits au sucre - 200 gr
  • sucre – 50 gr
  • cacao en poudre - 3 c.
  • beurre - 70 g
  • lait - ½ tasse
  • noix - 20 g

Préparation :

Faites frire légèrement les noix dans une poêle, en remuant constamment jusqu'à ce que vous sentiez une agréable odeur de noix grillées. Placez immédiatement dans un bol.

Écrasez 1/3 des noix et 1/3 des biscuits dans un mixeur. Concassez les biscuits restants en petits morceaux, et les noix restantes avec un couteau, mais pas trop finement.

Combinez les biscuits et les noix avec les biscuits. Mélanger.

Préparez maintenant la sauce au chocolat. Mélanger la poudre de cacao, le lait, le sucre et le beurre dans une petite casserole. Le beurre doit être d'au moins 82 pour cent. Mettez à feu doux pendant 7 à 10 minutes, sans faire bouillir. Le beurre doit fondre complètement. Remuer la sauce jusqu'à consistance lisse.

Versez la sauce chaude dans le bol avec les biscuits et remuez avec une cuillère.

Si le mélange est trop sec, ajoutez un blanc d'œuf battu. Le mélange devrait devenir plus malléable.

Placez la pâte dans un petit sac en plastique et former un salami au chocolat. Laisser reposer une nuit au réfrigérateur.

Le matin, couper en morceaux et servir avec du thé chaud.

Si vous avez aimé le salami au chocolat, lisez ici les recettes d'autres délicieux plats russes. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies