Cinq bars à cocktails de Moscou plus secrets que le bunker de Staline

Mendeleev
Certains endroits n’ont pas besoin d’être connus pour attirer les clients. Ces lieux branchés, nichés dans les coins les plus improbables de la capitale russe, abritent certains des meilleurs cocktails et des meilleures vibes de la ville…

1. Santo Spirito

Situé sous le Haggis dans le style écossais, son bar-sœur plus connu et plus populaire, Santo Spirito, est aussi chic qu’il sied aux bars à cocktails. Conçu pour imiter le bar mythique de Twin Peaks de David Lynch, le lieu offre un mystère unique rehaussé par ses énormes rideaux de velours rouge sur les murs, ses miroirs et les projections de vidéos sur petit écran qui tournent en boucle.

Santo Spirito est l'un des secrets les mieux gardés de Moscou pour une bonne raison: le bar ne peut accueillir que 20 personnes à la fois, ce qui signifie que vous devez réserver à l'avance. Cependant, une fois que vous êtes dans cette caverne d’Ali Baba, les barmen experts prendront bien soin de vous - et croyez-nous, ils connaissent vos propres goûts mieux que vous-même. C’est tout simplement l’un des meilleurs bars de Moscou…

Où : Petrovka 15/1

Quand : jeudi-samedi, 20h-3h

Lire aussi : Quinze choses que vous ignoriez peut-être sur la culture des bars soviétiques

2. Voda

Voda est peut-être le lieu le plus difficile à trouver, mais la course au trésor en vaut la peine. Cet établissement bariolé et élégant est aussi pur que son nom l'indique (« l'eau » en russe), avec un motif séduisant de brique rose et blanche qui peut sembler un peu psychédélique à première vue, surtout associé aux nombreuses bouteilles lumineuses empilées derrière le bar. Jetez un œil également au deuxième étage du bar, avec des murs en bois pour une expérience plus conviviale en sirotant un cocktail.

Contrairement à l’intérieur généralement sobre, le bar se concentre principalement sur ses cocktails à base de sirops et de liqueurs extrêmement rares, qui sont tout sauf minimalistes.

Ce petit bijou est situé dans un bâtiment à deux étages à l’aspect décrépi, dans une ancienne cour. On y accède à travers la porte à poignée dorée - ouvrez et montez à l’étage jusqu'au paradis des cocktails (assurez-vous de réserver à l’avance).

Où : Petrovka 17/7

Quand : jeudi-samedi, 19h-3h

3. Mendeleïev

Bien que techniquement parlant, Mendeleïev n’ait rien de secret pour quiconque connaît bien Moscou, cela ne rend pas l’expérience moins authentique, car le simple fait d’entrer est une aventure en soi : l’accès se trouve à l’arrière du magasin de vente de nouilles à emporter Lucky Noodle, qui ne paie pas de mine. Ne vous laissez pas tromper ! Vous devez être sur votre 31 pour avoir une chance de passer le strict face-control (assuré par un gars à l’aspect suspect planté devant un rideau noir dans Lucky Noodle).

Lire aussi : Tout ce que vous vouliez savoir sur la vodka russe

Si les étoiles vous sourient et que vous parvenez à entrer dans le Mendeleïev, vous pourrez savourer des décoctions incroyables préparées par des experts en mixologie, en totale harmonie avec l’intérieur plutôt classe et bas de plafond avec une voûte en pierre. Côté musique, c’est selon vos goûts : le week-end pour la techno et la house, ou les soirs de semaine pour le piano et le jazz.

Quoi que vous fassiez, ne vous pointez pas dans un maillot de football !

Où : Petrovka 20/1

Quand : dimanche-mercredi (18h-1h), jeudi (18h-3h), vendredi-samedi (20h-6h)

4. Golova

Si vous cherchez un bar caché où vous pouvez danser, ne cherchez pas plus loin. Projet du mixologue Nikolaï Volotov situé sous le restaurant marocain Café Tagine, Golova met un accent particulier sur la musique, invitant régulièrement des DJ expérimentaux du monde entier. L'atmosphère de fête a fait de cet endroit un aimant pour les jeunes du coin, qui n'en sont pas moins habitués à boire de fantastiques cocktails.

Lire aussi : Retour en URSS: dix endroits de Moscou pour manger soviétique

Le seul inconvénient de Golova (comme à peu près partout à Moscou, pour être honnête) est sa politique de code vestimentaire impeccable. Consultez la page Instagram du bar pour avoir une idée de la façon de vous saper avant d’y aller.

Où : rue Troubnaïa 15

Quand : mercredi-vendredi (18h-4h), samedi (20h-5h)

5. Tchaïnaïa. Thé et cocktails

Auparavant classé au 28e rang des meilleurs bars au monde, Tchaïnaïa franchit une nouvelle étape dans son caractère secret, refusant toute signalisation, et les réservations ne sont possibles que grâce aux bons contacts, en appelant à l'avance et en ayant de la chance. Cependant, si vous êtes suffisamment motivé et que vous parvenez à vous y faire une place, vous dégusterez sans doute le meilleur cocktail de la ville.

Conçu par le célèbre barman Roman Milostovi, l’homme derrière le menu du Mendeleïev, cet ancien salon de thé confère à ses boissons une saveur chinoise et inspirée du thé, rendue encore plus remarquable par le décor impérial sur le thème de Shanghai. Intime, exclusif et harmonieusement tranquille, Tchaïnaïa est exactement ce genre de bijou hors du commun et authentique que Moscou fait le mieux.

Où : 1-ya Tverskaïa-Iamskaïa St. 29

Quand : mardi-jeudi (18h-1h), vendredi-samedi (18h-3h)

À quoi ressemblait le whisky version soviétique ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies