Svekolnik: une version simplifiée du bortsch à déguster à la datcha

Legion Media
La soupe de betterave peut être préparée avec de la viande ou sans, sans que cela affecte son attrait culinaire. L'essentiel est de ne pas oublier les betteraves et le kéfir.

Une des soupes slaves les plus célèbres est le bortsch. Cette mythique soupe couleur bordeaux à base de betterave ne doit pas être goûtée au restaurant, mais à la maison avec des beignets ou du pain Borodino et du bacon. Le plat est très riche et savoureux, mais en été, vous voudrez peut-être quelque chose de plus frais et plus léger. C'est ici qu'entre en scène une soupe plus simple et froide - la soupe de betterave froide, ou svekolnik.

Également préparée à partir de betterave, sa couleur framboise est encore plus inhabituelle. Elle peut être appelée soupe de saison, parce que ses principaux ingrédients sont cultivés dans le jardin en été : les betteraves, les concombres, la verdure. Ajoutez du kéfir, des œufs et des saucisses - et la soupe est prête. Elle est servie sous forme froide, ce qui est particulièrement utile en cas de canicule. Cela explique aussi son autre nom: kholodnik, du mot russe signifiant froid. Une soupe similaire existe dans d'autres cuisines d'Europe de l'Est, notamment en Pologne et en Lituanie. 

Lire aussi : Bio&écolo: où faire ses courses comme à la ferme, sans quitter Moscou?

En Russie, la betterave est connue depuis le Xe siècle, bien que sa célébrité ait été acquise au XIVe siècle. On a appris à utiliser dans la betterave à la fois la racine et les feuilles - par exemple, on réalise de la soupe avec ces dernières. Les légumes-racines sont généralement utilisés pour faire des salades et des soupes, y compris la soupe de betterave.

Le svekolnik figure dans les livres de cuisine russe d'abord comme une soupe très simple et sans viande à base de betterave avec du kvas, que mangeaient les serviteurs. Plus tard, on a commencé à ajouter des concombres, des œufs et des produits à base de viande. Certaines ménagères ajoutent du radis ou de l'acide citrique. Nous vous proposons de préparer une soupe de betterave rapide au kéfir, comme à la campagne.

Ingrédients:

Betterave - 1 grande ou 3 de taille moyenne

Kéfir - 1,5 litre

Concombres - 2

Œufs - 3

Saucisse - 250 gr

Herbes fraîches

Sel au goût

Crème épaisse  - 1 cuiller à soupe

Recette:

Laver les betteraves, puis cuire jusqu'à préparation - environ une heure et demie. Vous pouvez le faire la nuit précédente, alors la préparation prendra encore moins de temps et les betteraves refroidiront. Faire bouillir les œufs durs.

Pendant que le tout cuit, coupez les concombres et les saucisses en cubes. Au lieu de la saucisse, vous pouvez prendre n'importe quel jambon ou filet de poulet bouilli.

Les betteraves prêtes doivent être nettoyées et râpées sur une grande râpe.

Les œufs doivent être nettoyés, deux d'entre eux seront râpés et le troisième sera utilisé pour décorer la soupe.

Dans la casserole, placez la betterave, les concombres, la saucisse, les œufs et versez le kéfir. C'est lui qui donne à la soupe son acidité. Si la consistance est trop visqueuse ou que le liquide ne couvre pas tous les ingrédients, vous pouvez ajouter de l'eau bouillie. Mélanger et saler.

La soupe peut être mise au réfrigérateur pendant 30 minutes, de sorte qu'elle refroidisse et prenne un peu de consistance.

Placer la soupe de betterave prête dans un plat, en ajoutant des herbes hachées (aneth, ciboulette, persil). Dans la soupe, mettez la moitié restante des œufs et ajoutez la crème épaisse.

N'hésitez pas à servir avec de la purée de betteraves ou des pommes de terre cuites au four.

Quels plats sont considérés comme «russes» à travers le monde ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies