Les gourmands et les professionnels de la gastronomie française invités à Sotchi

ikrafest
Comment rencontrer en un seul endroit les plus talentueux chefs du monde, faire du ski et déguster du caviar? Vous conaissez probablement d'autres réponses, mais nous parlons de Roza Khoutor, où le festival international IKRA (caviar en russe) commence le 31 janvier 2018. Découvrez qui sera en cuisine et où aller danser après le ski.

Tous les soirs du festival, les meilleurs chefs du monde avec ou sans les étoiles Michelin vont mettre leur talent en avant dans les restaurants de Roza Khoutor, station de ski du sud de la Russie devenue populaire après les Jeux olympiques d'hiver de 2014.

Des chefs des quatre coins du monde

Au festival, vous rencontrerez Mauro Colagreco, le chef du restaurant Mirazur de Menton. Il l'a ouvert après avoir travaillé auprès des grands chefs français Bernard Loiseau, Alain Passart, Alain Ducasse et Guy Martin. Ce n'est pas par hasard que Mirazur, situé à la frontière franco-italienne, occupe aujourd'hui la 4ème place sur la liste The World's Best 50 Restaurants 2017.

Grâce à son héritage culturel italo-argentin, Mauro Colagreco a pu trouver son propre style dans l’interprétation des produits et dans le contraste des saveurs. Et comme récompense, son restaurant s'est vu décerner deux étoiles Michelin.

Parmi les autres chefs renommés, on trouve Virgilio Martinez, le chef du restaurant Central à Lima, le numéro 1 de South America's Best Restaurants, ainsi que Gaggan Anand, le chef du restaurant thaï Gaggan. On trouve aussi dans la même équipe mondiale Alex Atala, le chef du D.O.M. à São Paulo et Esben Holmbo Bang, dont le restaurant Maaemo à Oslo est marqué avec trois étoiles Michelin.

Des «duos» avec les chefs russes

Vladimir Moukhine.

Les chefs de renom vont cuisiner à quatre mains avec des collègues russes tels que Vladimir Moukhine, le numéro 23 sur la liste The World's Best 50 Restaurants. Moukhine est le chef du restaurant White Rabbit à Moscou, un lieu incontournable si vous voulez déguster les meilleurs plats de la cuisine russe contemporaine dans un restaurant avec une vue à couper le souffle sur la capitale.

Les autres Russes ne sont pas moins dignes d'être présentés : Georgui Troïan, le chef du restaurant Severiane ('habitants du Nord' en russe) qui a appris les secrets de la gastronomie à l'école Le Cordon Bleu. Ou Anatoli Kazakov, qui développe une cuisine créative dans son restaurant Selfie à Moscou (numéro 88 sur The World's Best Restaurants).

Une autre étoile russe, Evgueni Vikentiev, est chef aux restaurants Hamlet&Jack, Vinny Shkaf (Cave à vin) et Mapuche à Saint-Pétersbourg. Il a commencé sa carrière culinaire à 24 ans en travaillant sur un yacht pendant trois mois sur la Côte d'Azur. Après cette période, il décide de faire conaissance avec la cuisine du chef italien Massimo Bottura. Maintenant, Evgueni Vikentiev est lui-même un chef reconnu qui adore étonner ses hôtes avec des expériences inattendues.

Massimo Bottura.

Les chefs Andreï Shmakov, du restaurant Savva du Metropol, un hôtel de luxe de Moscou, et Igor Grichetchkine, du restaurant pétersbourgeois Cococo, unissent avec talent les traditions russes et les innovations.

Le programme gastronomique comprend également des conférences avec les experts du secteur : Andrea Petrini, l'un des fondateurs du festival Gelinaz qui était depuis plusieurs années un chef du jury français de The World's Best 50 Restaurants, Justyna Adamczyk, chef de la direction internationale de Gault & Millau, et beaucoup d'autres.

Et où aller danser après le ski?

N'oubliez pas que l'ensemble du festival se tient en pleine saison de ski. Nous pensons qu'un défilé de bikini sur les montagnes enneigées sera programmé plus tard, mais même sans cette foule court-vêtue, les pistes resteront très glamour.

Les organisateurs promettent d'installer dans la station un marché alimentaire avec des produits russes, pour que tous les hôtes aient une chance de trouver des nouveautés pour leurs chefs-d'œuvres culinaires.

Et les meilleures soirées auront lieu à Chicha et Red Fox, l'épicentre de la vie nocturne de Sotchi. Qui mange bien, danse bien.

Une plate-forme de la cuisine nationale

Les organisateurs du festival veulent aller au-delà d'un événement unique, et déclarent cette année la création d'une plate-forme gastronomique nationale IKRA chargée de rendre la cuisine russe plus populaire dans le monde entier. En partie, ils y parviennent déjà.

Vladimir Moukhine a dit aux journalistes lors d'une conférence de presse à Moscou le 12 octobre que grâce au festival, les chefs étrangers se familiarisent avec les produits russes et commencent à les utiliser dans leurs recettes. Ainsi, après le festival 2017, Magnus Nilsson et Massimo Bottura, chefs suédois et italien, ont ajouté à leur «bagage» la morue de Mourmansk.

Pour faire évoluer la mode de la cuisine nordique et asiatique vers la gastronomie russe, les créateurs de la plate-forme espèrent développer un tourisme gastronomique dans les régions de la Russie. Plusieurs visites sont déjà prévues pour l'année prochaine. 

Et quelle promotion sans livres ? Il est prévu de publier des éditions de collection sur la gastronomie locale. Ainsi, la cuisine russe à la sauce caviar a toutes les chances de jouer dans la cour des grands.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer