Le Régiment immortel défilera dans plusieurs villes de France

Le Régiment immortel à Paris, en 2016.

Le Régiment immortel à Paris, en 2016.

Maria Tchobanov
Les villes françaises où défilera le Régiment immortel, initiative russe créée en hommage aux combattants de la Seconde Guerre mondiale, sont de plus en plus nombreuses. Cette année, les descendants de ceux qui ont fait face au nazisme tiendront cette action commémorative à Paris, Strasbourg, Nice, Marseille, Lyon et Montpellier.

Dans la capitale française, le Régiment immortel descendra dans les rues pour la troisième fois. Brandissant les photos de leurs ancêtres qui ont combattu, les participants à la marche se réuniront sur la place de la République où ils tiendront un meeting de mémoire avant de se diriger vers le cimetière du Père-Lachaise pour déposer des fleurs au pied du monument aux partisans soviétiques.

Strasbourg accueillera le Régiment immortel pour la deuxième fois. Selon son coordinateur, Ernest Zakharov, la marche du 8 mai doit rassembler cette année au moins un millier de personnes. Et si en 2016 l’action n’était organisée que par deux associations, cette année elles sont une quinzaine, rapporte l’agence RIA Novosti.

Marseille tiendra l’action en hommage aux anciens combattants pour la première fois, mais ce ne sera pas une marche : les descendants des vétérans se donneront rendez-vous dans le centre-ville, non loin du Monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines.

« L’année dernière, c’était purement une marche. Cette année, nous serons accompagnés d’une fanfare militaire, tandis que quinze Jeep américaines datant de la Seconde Guerre mondiale se tiendront à l’arrière », a précisé Ernest Zakharov, cité par l’agence.

À la fin de l’itinéraire, de 2,5 kilomètres de long, un concert sera donné dans le parc de la Citadelle. Les invités auront à leur disposition une cuisine de campagne, un « micro libre » et des expositions, notamment sur l’histoire de l’escadrille Normandie-Niémen.

Le Régiment immortel est une marche organisée à l’occasion du Jour de la Victoire en Russie et dans d’autres pays. L’action a été lancée en 2007 à Tioumen (sud de la Sibérie occidentale) et portait alors l’appellation Défilé des vainqueurs. Depuis 2015, elle est devenue une marche nationale en Russie. L’année du 70ème anniversaire de la Victoire, elle a rassemblé plus de 12 millions de participants.

Le visage féminin de la Deuxième Guerre mondiale

La voix qui a tenu le peuple mobilisé jusqu’à la victoire