En Russie, Leroy Merlin abandonne ses petites surfaces de vente

Besplatny Fotobank/Visual Hunt

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le groupe français, leader du bricolage sur le marché russe, a pris la décision d’y délaisser son format des magasins de faible superficie, informe le journal économique Kommersant.

En 2018, c’est à titre expérimental que la firme avait présenté ce « modèle réduit » de points de vente, d’une superficie de 1 500 – 2 000m² et mettant l’accent sur l’ameublement et la décoration intérieure. La compagnie avait alors inauguré trois sites du genre, et ce, au sein de l’autoroute périphérique de la capitale, à des emplacements stratégiques, proches de stations de métro et de quartiers résidentiels importants. Un format qui n’a toutefois pas atteint les résultats escomptés.

Les experts estiment en effet que les frais de location de tels locaux peuvent représenter plus de 40% de la recette d’un magasin de ce type, plombant lourdement la rentabilité du site. Par ailleurs, l’explosion du commerce en ligne a conforté l’idée d’un abandon de ce format, Leroy Merlin ayant vu la part de ses ventes sur Internet passer de 3-4 à 9% en 2020 en raison de la pandémie.

Ces trois adresses devraient par conséquent être fermées au cours de l’année, tandis que la société se concentrera sur le e-commerce et la clientèle professionnelle.

Pour rappel, en 2020, Leroy Merlin a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires de 6% en Russie, dépassant les 330 milliards de roubles (3,68 milliards d’euros).

Dans cet autre article, nous vous faisions part des brillants résultats de Renault dans le commerce en ligne de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies