Sanofi livre à l’Europe un million de cartouches d’insuline ultra-rapide produites en Russie

Reuters

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le géant pharmaceutique français Sanofi a annoncé la livraison, dans les pays de l’Union européenne, d’un important lot de cartouches d’insuline ultra-rapide, produit au sein de son usine d’Oriol (326 kilomètres au sud de Moscou), informe sur son portail le gouvernement régional. 

« Le premier lot, d’un volume d’un million de cartouches d’insuline, est déjà arrivé au centre logistique de la compagnie à Francfort. Leur répartition ultérieure sera effectuée en fonction de la conjoncture du marché et des besoins des pays de l’Union européenne », a précisé la société, ajoutant que cette opération avait été réalisée dans le cadre d’un contrat d’investissement spécial, permettant, avec le soutien des autorités russes, le contournement des sanctions économiques.

Pour information, bâtie en 2010, l’usine Sanofi d’Oriol s’est imposée comme le premier site de production, en cycle complet, d’insuline du pays. Aujourd’hui, cette entreprise représente 20% de la production d’insuline en Russie. Si son principal objectif est de subvenir aux besoins des patients russes souffrant de diabète sucré, l’usine développe également ses activités d’export, et c’est en 2017 qu’a eu lieu sa première livraison d’insuline à destination de l’Europe.

« 2020 est une année anniversaire pour notre usine. Depuis dix ans, nous produisons et fournissons en permanence de l'insuline moderne aux patients russes. Mais 2020 a également été un test très sérieux pour notre usine, que nous avons passé avec succès. Cette année, nous avons réussi non seulement à assurer un approvisionnement ininterrompu pendant la pandémie, mais aussi à continuer à travailler sur des projets de modernisation et de développement des exportations. Le succès de l'expédition de l'insuline produite à Oriol vers les pays de l'UE est le résultat du travail professionnel et bien coordonné de toute l'équipe de l'usine », a ainsi conclu Mstislav Chilov, directeur du site industriel.

Dans cet autre article, nous vous expliquons ce que font les bio-hackers russes de leur corps dans l’optique d’une vie éternelle.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies