Renault affiche une baisse de moitié de ses ventes en Russie au mois de mai

Panoramic/Agence de presse Keystone

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Pandémie et confinement obligent, les ventes du français Renault sur le marché russe ont subi une baisse de 47% au cours du mois de mai 2020, par rapport à la même période l’an dernier, pour atteindre 5 640 véhicules, rapporte le portail analytique Avtostat, se référant aux données de l'Association des constructeurs européens d'automobiles.

Sur les cinq premiers mois de l’année en cours, le constructeur y a par ailleurs écoulé quelque 40 831 voitures, soit 22% de moins qu’en 2019. Des chiffres à relativiser toutefois, puisque l’ensemble des acteurs de ce pan d’activité semblent avoir été impactés, permettant même à Renault d’accroître ses parts du marché, de 8,2 à 8,5%. La société française conserve ainsi sa quatrième place parmi les acteurs du secteur.

À noter que le mois passé, les modèles les plus prisés au sein de sa gamme ont été le crossover Renault Duster (1 470 unités, -55% par rapport à mai 2019), la berline Renault Logan (1 396 unités, -39%), la Renault Sandero (1 256 unités, -51%) et le SUV Renault Kaptur (815 unités, -63%)

Dans cet autre article, nous vous annoncions l’achèvement de la digitalisation des ventes chez Renault Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies