Deux compagnies françaises dans le top 50 des meilleurs employeurs de Russie selon Forbes

Les gratte-ciels du quartier d'affaires Moscow-City

Les gratte-ciels du quartier d'affaires Moscow-City

Pixabay
Seules six sociétés étrangères ont réussi à s’assurer une place dans ce classement.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les français Renault et Danone ont intégré le tout premier classement des meilleurs employeurs de Russie, publié cette semaine par la version russe du magazine Forbes.

En effet, tandis que le constructeur automobile se place en 31ème position (40,84 points), le géant de l’agroalimentaire occupe quant à lui la 35ème (39,84 points). À noter qu’en termes de salaires, les deux entreprises se hissent respectivement aux 24ème et 20ème rangs.

Le peloton de tête de la liste s’avère exclusivement composé de sociétés russes, menées par Nornickel (exploitation minière, métallurgie, 60,97 points), Polyus Gold (extraction minière, 60,81 points), Gazprombank (banque, 60,45 points), Yandex (moteur de recherche et services en ligne, 58,15 points) et Polymetal International (extraction minière, 55,71 points).

En dehors des deux français, seules quatre entreprises étrangères parviennent à figurer dans le top 50, à savoir le japonais Nissan (17ème), l’américain McDonald’s (26ème), le néerlandais Veon (télécommunication, 41ème) et le coréen Samsung (45ème).

Du côté des salaires, les groupes offrant les plus hautes rémunérations à leurs employés apparaissent Gazprombank, Aeroflot (compagnie aérienne), Polyus Gold, Polymetal International et VTB (banque).

Pour établir ce classement, Forbes s’est basé sur un récent sondage effectué par le portail de recherche d’emploi Superjob.ru auprès de 3 000 individus. Les critères retenus ont alors été le niveau des salaires, les conditions de travail, les bonus accordés aux employés, la formation en interne, la création de nouveaux emplois, les investissements dans les régions d’exercice, la popularité de l’entreprise, le souci de l’écologie et la charité.

Pour connaître le salaire auquel peut s’attendre un expatrié en Russie, retrouvez notre article dédié en cliquant ici.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies