Forbes dévoile son classement 2019 des plus grandes entreprises privées de Russie

Reuters
Une liste dominée principalement par les producteurs d’énergies fossiles.

Les 200 plus importantes compagnies privées de Russie ont vu leurs recettes totales croître de 22% en 2018, pour atteindre quelque 618,11 milliards d’euros, constate le magazine Forbes au travers de l’édition 2019 de son classement annuel. D’ailleurs, seules 19 des sociétés y figurant affichent une baisse de leurs indicateurs par rapport à l’année précédente.

À cet égard, avec 113,67 milliards d’euros de recettes, le producteur d’or noir Lukoil, occupant la première place depuis 2013, devance de loin les autres entreprises apparaissant dans le top 10. En seconde position l’on retrouve ainsi Surgutneftgaz (gaz et pétrole, 26,40 milliards d’euros), suivi de X5 Retail Group (grande distribution, 21,68 milliards), de Magnit (grande distribution, 17,50 milliards), Tatneft (pétrole, 12,87 milliards), Novatek (gaz, 11,77 milliards), Evraz (exploitation minière et métallurgie, 11,40 milliards), NLMK (métallurgie, 10,70 milliards), Nornikel (exploitation minière et métallurgie, 10,37 milliards) et Megapolis (distribution et logistique, 10 milliards).

>>> Questions-réponses: le secteur énergétique russe expliqué en quatre points

De manière générale, ce sont les producteurs de charbon qui ont enregistré la plus forte hausse de leurs résultats, avec une moyenne de 60,2% de croissance entre 2017 et 2018. Viennent ensuite les secteurs de l’exploitation forestière (+36,8%), des technologies de l’information (+24%), de la construction automobile (+22,2%), des transports et de l’industrie chimique (+21,5%), du commerce (+19,8%), de la pétrochimie (16,6%), de la métallurgie (+16%), de la finance (+15,9%), de l’agroalimentaire (+15,3%), de la pharmaceutique (+14,8%), de l’électro-énergétique (+5,8%), des télécommunications (+5,3%) et du tourisme (+3,7%).

Envie de vous lancer dans les affaires en Russie ? Suivez ce lien pour retrouver notre article concernant les possibilités d’entreprenariat pour les Français au pays des tsars.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies