La Russie a triplé la valeur de ses exportations agricoles en quatre ans

Reuters

Les exportations des entreprises agricoles russes ont, sur les quatre dernières années, été multipliées par trois si chiffrées en roubles, et par 1,7 si l’on prend en considération leur valeur en dollars, rapporte le journal Izvestia, s’appuyant sur une étude de la compagnie d’analyse FinExpertiza.

En effet, entre 2014 et 2018, ce montant est passé de 517,8 milliards de roubles (16 milliards de dollars selon le cours de l’époque) à 1 570 milliards (25 milliards de dollars actuels).

>>> Projet Vavilov: la Russie à la rescousse du patrimoine génétique de l’agriculture française

À noter qu’en 2018, ce sont les céréales qui ont constitué la denrée la plus importante de ces exportations (41,9% du total), suivis par le poisson (17,2%) et les huiles végétales (10,7%). À l’issue de l’exercice 2017, la Russie est d’ailleurs parvenue à se hisser à la seconde place du classement des pays exportateurs de céréales. Elle y occupait l’année précédente le neuvième rang.

Les experts expliquent cette réussite par la hausse de la compétitivité de la production russe, elle-même due à la dévaluation du rouble et à la politique de substitution des importations mise en place suite à l’établissement de l’embargo alimentaire (faisant quant à lui réponse aux sanctions occidentales) sur les marchandises étrangères.

Dans cet autre article, Russia Beyond vous présente comment les restaurateurs français à Moscou font face à l’embargo alimentaire, 4 ans après son introduction.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies