Dans quel secteur gagne-t-on le mieux sa vie à Moscou?

Moskva Agency
D’après les résultats d’un sondage communiqués par l’agence d’information russe TASS, ce sont les employés du domaine de l’informatique qui gagnent le mieux leur vie à Moscou – leur salaire moyen s’élevant à 84 000 roubles (1 115 euros environ).

Une enquête réalisée par le site Rabota.ru à l’issue du troisième trimestre de l’année en cours révèle que dans la capitale russe ce sont les employés du domaine des technologies informatiques qui gagnent le mieux leur vie, rapporte l’agence TASS.

« À Moscou, les spécialistes les mieux rémunérés à l’issue du troisième trimestre de 2018 sont les employés du secteur IT avec un salaire moyen de 84 200 roubles. Dans le domaine des transports et de la logistique [le salaire moyen, ndlr] est de 70 900 roubles (soit quelque 940 euros). La production se classe troisième avec 66 700 roubles (885 euros) », avancent les résultats de l’enquête.

Lire aussi : Le salaire des hauts cadres russes est-il comparable à celui de leurs homologues occidentaux?

Viennent ensuite le domaine du bâtiment et de l’immobilier (864 euros en moyenne), de la vente (825 euros), des finances et de la comptabilité (809 euros) et le secteur bancaire (792 euros).

D’après cette même étude, le salaire moyen d’un Moscovite à l’issue du 3e trimestre de cette année est de 64 600 roubles (858 euros environ). À Saint-Pétersbourg, la capitale dite du Nord, cet indice est de 58 500 (777 euros) tandis qu’à Ekaterinbourg, capitale de l’Oural, il se porte à 54 500 (723 euros).

Les résultats de l’enquête en question sont basés sur l’examen de plus de 10 millions de CV, de 200 000 postes à pourvoir et de 455 000 entreprises.

Dans cette autre récente publication, nous vous dévoilons les villes de Russie où les salaires sont les plus bas et les plus élevés.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies