La Tunisie parmi les chouchous 2018 des touristes russes, qui détournent le regard de l'Europe

Bruce Adams/Global Look Press

En cette année 2018, la Tunisie apparaît comme l’une des vedettes des vacanciers russes, aux côtés de la Turquie et de la Russie elle-même. En effet, le centre de réservations uni TBG et Hot tours a fait part au portail touristique TourDom.ru de l’accroissement du volume de ses ventes de voyages vers ces trois pays (de respectivement 118%, 108% et 129%).

Une tendance confirmée par l’étude menée par TourDom.ru de l’évolution, depuis l’an dernier, du nombre de requêtes liées à ce sujet sur le moteur de recherche russe Yandex. D’après les résultats de ces analyses, les requêtes concernant la Turquie ont effectivement vu leur nombre exploser au printemps, avec une augmentation de 62% en avril 2018 par rapport à avril 2017, et connaître une légère hausse de 3% en juillet. Une croissance est également constatée du côté des stations balnéaires nationales, et notamment celles de Crimée et de la région de Krasnodar.

Cette hausse de popularité semble néanmoins se faire au détriment des destinations européennes. Ainsi, si la fréquence de recherche des termes « voyages en Grèce » n’a chuté que de 12% en juin et de 5% en juillet, en avril cette baisse a été bien plus conséquente, atteignant 22%. Or, un tel tableau peut être dressé pour d’autres nations habituellement prisées par les vacanciers russes, telles que l’Espagne, l’Italie et la France. Selon les experts, ce désintérêt s’expliquerait en partie par une méfiance à l’égard des fluctuations du cours du rouble.

Dans cette autre publication, découvrez les destinations touristiques russes qui ont de tout temps séduit les vacanciers locaux.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies