Le secteur aéronautique russe fait les yeux doux au marché africain

Anton Bannikov/Wikipedia

La Russie pourrait avoir trouvé un nouveau marché prometteur pour l’exportation de sa production aéronautique. La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) accordera en effet près de 500 millions de dollars à des compagnies aériennes nationales et privées et 300 autres millions seront alloués au soutien de crédits-bails pour l’achat d’avions russes de type SSJ100.

« Le marché africain est effectivement l’une de [nos] priorités », a ainsi confié au journal Kommersant Alekseï Tioupanov, directeur exécutif du Centre russe des exportations (RETS). À noter que, fin 2017, ce groupe est devenu actionnaire d’Afreximbank.

Est par conséquent prévue une première livraison de 5 Soukhoï SuperJet 100 (abrégé en SSJ100) à la Zambie au cours de cette année 2018, lot qui pourrait être complété par 4 avions supplémentaires. En outre, la Russie négocierait actuellement la vente de ce modèle au Nigéria, au Ghana et à la Namibie, a précisé à l’agence d’information RIA Novosti Gueorgi Kalamanov, vice-ministre russe de l’Industrie et du Commerce.

Lire aussi : Où voleront les avions russes Sukhoi SuperJet 100?

Afin de superviser cette première transaction est également à l’étude la création d’une compagnie mixte russo-africaine de crédit-bail, gérée conjointement par le RETS et Afreximbank.

En raison de la concurrence et de l’étroitesse du marché, ce projet ne devrait cependant pas représenter plus de 30-40 avions par an, a toutefois nuancé Iouri Slioussar, directeur de la Compagnie aéronautique unifiée de Russie.

Pour le moment, la plus importante livraison de SSJ100 à l’étranger reste celle commandée par la compagnie mexicaine Interjet. Ce transporteur compte en effet 22 avions de ce type dans sa flotte. Au total, fin mars 2018, 117 Soukhoï Superjet 100 étaient en service à travers le monde (85 en Russie, 32 à l’étranger).

Saviez-vous comment la Russie contribue à créer les Boeing et les Airbus ? Pour en savoir plus sur le sujet, n'hésitez pas à vous diriger vers notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies